Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccins contre le Covid-19 : combien de doses perdues ? Les chiffres dévoilés

Maxence GEVIN
Publié le 30 avril 2021 à 12h14
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : GUILLAUME SOUVANT / AFP

DÉCRYPTAGE - Invité de France Info ce vendredi, Olivier Véran a donné de premières indications sur les doses de vaccins anti-Covid perdues en France. Sans réelle surprise, les pertes sont bien plus importantes pour les sérums d'AstraZeneca et de Moderna que pour celui de Pfizer-BioNTech.

Des vaccins utilisés de manière optimale ? Depuis ses débuts, la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France se heurte à un obstacle de taille : le manque de doses. Pourtant, chaque jour, faute d'usagers pour en profiter, plusieurs flacons entamés sont jetés. Interrogé par FranceInfo ce vendredi, Olivier Véran a, pour la première fois, fait un point sur ce phénomène, soulignant que la vocation des centres de vaccination "n'est certainement pas de bazarder des doses en fin de journée"

25% de pertes pour AstraZeneca, à peine 7% pour Pfizer

Pour autant, selon le ministre de la Santé, près d'une dose sur quatre (environ 25%) du vaccin d'AstraZeneca est perdue. Un chiffre considérable, mais qui signifie aussi que 75% des doses sont bel et bien injectées. Le constat est relativement similaire pour le sérum de Moderna puisque son taux d'usage se situe autour des 75-80%. Les pertes s'expliqueraient par l'usage qui en est fait, et notamment le déploiement dans les quartiers sensibles et territoires d'Outre-mer, a indiqué le gouvernement.

En revanche, le constat est bien meilleur s'agissant du vaccin Pfizer-BioNTech, 93% des doses reçues étant injectées. Une source de satisfaction pour Olivier Véran, selon qui certains experts prévoyaient "un taux de perte supérieur à 20%" pour ce vaccin à ARN messager. "Certains disaient 30%", rappelle-t-il, se félicitant que "très peu" de doses aient fini à la poubelle. 

Lire aussi

Jeudi, près de 550.000 injections vaccinales ont été effectuées en l'espace de 24 heures en France, un record. Au regard des données de Santé Publique France, 14.032.747 personnes ont désormais au moins reçu une dose depuis le début de la campagne de vaccination (5.502.394 ont bénéficié des deux doses). 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info