Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccins contre le Covid-19 : la crainte de pénuries d'ingrédients et de matériaux

Maxence GEVIN avec AFP
Publié le 9 mars 2021 à 23h10
Chaîne de production des vaccins Sinopharm contre le Covid-19 à Pékin.

Chaîne de production des vaccins Sinopharm contre le Covid-19 à Pékin.

Source : Noel Celis / AFP

VACCINATION - Les principaux acteurs de la chaîne de production des vaccins contre le coronavirus ont exprimé mardi leurs inquiétudes quant à de possibles pénuries d'ingrédients et de matériaux.

Un nouveau souci de taille en vue pour les vaccins contre le Covid-19 ? Les partenaires du système Covax (l'OMS, l'Alliance pour les vaccins Gavi et le Cepi, sa branche recherche), la Fédération internationale de l'industrie pharmaceutique (IFPMA) mais aussi des fabricants originaires de pays en développement, des experts et des gouvernements se sont réunis ces dernières 48 heures pour échanger autour des défis causés par la production à très grande échelle des vaccins. Il ressort de ces discussions une réelle inquiétude : les ingrédients et matériaux nécessaires à la confection des doses pourraient venir à manquer. 

Avec la pandémie, l'industrie pharmaceutique pense produire 10 milliards de doses de vaccins cette année, soit le double de la capacité de fabrication de 2019, tous vaccins confondus. "C'est la plus grande augmentation de production que le monde ait jamais connu", souligne ainsi à l'issue de la réunion le directeur général de l'IFMPA, le lobby des groupes pharmaceutiques, Thomas Cueni. 

"Pas surprenant"

Une croissance qui pose logiquement plusieurs problèmes logistiques. "Il n'est pas surprenant que nous ayons vu des accrocs", ajoute-t-il d'ailleurs. Confirmation du côté de Richard Hatchett, le directeur du Cepi : "Nous avons vu ces dernières semaines et ces derniers mois une augmentation des tensions au niveau des chaînes d'approvisionnement. Les entreprises commencent à signaler des pénuries ponctuelles de matériaux essentiels, de matières premières, (...) et même d'équipements nécessaires à la fabrication des vaccins."

La fabrication des précieuses doses requiert effectivement des ingrédients en quantités sans précédent, mais aussi du verre pour les flacons, du plastique ou encore des bouchons. 

Pour résoudre ces problèmes, les différents acteurs souhaitent s'affranchir des mécanismes de contrôle sur les exportations mis en place par certains pays. "Ces mécanismes (...) peuvent créer de réels problèmes", soulignent-ils appelant à favoriser la libre circulation des biens et de la main-d'œuvre. Ils se montrent également favorables aux transferts de technologies et aux partenariats de production entre les laboratoires et fabricants de vaccins. 


Maxence GEVIN avec AFP

Tout
TF1 Info