Le pass vaccinal, plus qu'un mauvais souvenir ?

Covid-19 : la généralisation d'une 4ème dose pas recommandée par les experts

La rédaction de TF1Info
Publié le 27 janvier 2022 à 6h28

Source : TF1 Info

Le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale s'est opposé mercredi à la généralisation de la 4e dose pour toute la population.
Ce point de vue "pourra évoluer en fonction de la parution de nouvelles données scientifiques".

Le ministre de la santé Olivier Véran l'avait évoqué comme "une possibilité" fin décembre. Plusieurs pays, dont Israël, s'orientent bon gré mal gré vers une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19 pour tous. Pourtant la France, où la troisième dose, ou dose de rappel, vient tout juste d'être autorisée pour les 12-17 ans, n'en est pas encore là selon les experts. 

Dans un avis rendu public ce mercredi, le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale s'est opposé à une généralisation de la quatrième dose de vaccin à toute la population. "Le Conseil considère que les données disponibles n'appellent pas actuellement à la mise en place d'un second rappel vaccinal", explique l'avis, initialement rendu au ministère de la santé le 19 janvier. 

4e dose : des raisons d'hésiter ?Source : TF1 Info

Recommandée pour les immunodéprimés sévères

Pire, mettre en place cette généralisation pourrait même constituer un mauvais signal, laissant entendre que la troisième dose ne suffit plus. Il n'y a, selon l'avis, "pas de bénéfice individuel significatif" à cette quatrième injection, rien ne prouvant pour les vaccins protègent moins bien contre les formes graves. Le point de vue du Conseil "pourra évoluer en fonction de la parution de nouvelles données scientifiques", précise le texte, mais aussi au regard de l'évolution du nombre de personnes âgées hospitalisées dans les prochaines semaines.

La quinzaine d'experts en santé publique qui composent le conseil ajoute tout de même une exception pour "les personnes sévèrement immunodéprimées, pour qui le Conseil a, d’ores et déjà, recommandé l’injection systématique d’une seconde dose de rappel vaccinal".


La rédaction de TF1Info

Tout
TF1 Info