Ce mardi 9 janvier est la journée la plus froide de la semaine en France.
Avec la baisse du thermomètre et la neige, le verglas s'est installé sur les trottoirs.
Si vous aviez la malchance de perdre l'équilibre et de vous blesser à une cheville, une astuce : suivre le protocole GREC. Éclairage de Vincent Valinducq.

La vague de froid qui s’abat sur la France depuis ce lundi 8 décembre s’accompagne la neige et le verglas. Et quand la chaussée glisse, personne n’est à l’abri des chutes. Or, qui dit chute dit risque de fractures. Poignets, épaules, genoux... le corps est mis à rude épreuve et les articulations prennent beaucoup de coups. La cheville est d’ailleurs la partie qui souffre le plus. 

De la glace et du repos pour soigner une entorse

Si malgré vos précautions, vous avez chuté et vous souffrez d'une entorse, Vincent Valinducq, le doc de "Bonjour ! La Matinale TF1" nous prescrit le protocole « GREC » pour prendre soin de sa cheville. G pour glace, R pour repos, E pour élévation et C pour contention. On commence par mettre de la glace sur la partie endolorie. Ensuite, on se repose et on évite de solliciter notre cheville, de forcer sur le pied, de marcher et évidemment hors de question de courir un marathon. On recommande d’élever la cheville. On pose le pied en hauteur, sur une chaise ou sur un coussin. Enfin, on porte une attelle ou une chaussette très serrée pour contenir et serrer la cheville. 

Faut-il aller aux urgences en cas d’entorse ?

En hiver, les accidents sont légion et les hôpitaux, déjà particulièrement débordés, le sont encore plus durant cette période. En cas d’entorse, il n’est pas nécessaire de s’y rendre sauf si, bien sûr, il y a eu un craquement, si la cheville est très gonflée ou s’il est impossible de poser le pied au sol. 

Les précautions à prendre pour ne pas chuter

Pour protéger nos chevilles, Vincent Valinducq préconise de porter des chaussures adaptées. Qu’est-ce que cela signifie ? Il faut privilégier des chaussures montantes qui vont englober et bien maintenir la cheville. Elles doivent aussi être de préférence dotées d’une semelle en caoutchouc ou bien en crêpe. Une semelle crantée adhère beaucoup mieux qu’une semelle lisse. On évite, bien sûr, de marcher sur le verglas et on préfère la neige fraîche qui est antidérapant… à condition de porter les bonnes chaussures. Enfin, on sort les mains de ses poches ! Vous vous demandez pourquoi les gymnastes ou les funambules ont toujours les bras tendus ? C’est parce que nos bras sont essentiels pour garder l’équilibre. En plus, en cas de glissade, c’est toujours plus simple d’avoir les mains hors des poches pour se rattraper et se raccrocher à une rampe ! 

Plus d'informations dans la vidéo en tête de cet article. 


Sabine BOUCHOUL | Chronique Bonjour ! La Matinale TF1 : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info