Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccin : l’Institut Pasteur jette l'éponge, comment expliquer cet échec ?

Publié le 25 janvier 2021 à 20h05, mis à jour le 26 janvier 2021 à 0h31
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le prestigieux Institut Pasteur a annoncé à la mi-journée qu'il arrêtait le développement de son vaccin contre le Covid. Nous vous livrons les raisons de cet échec.

C'est une décision douloureuse à prendre pour les chercheurs de l'Institut Pasteur, arrêter leurs recherches sur un potentiel vaccin français contre le coronavirus. "Ce qu'on a comme information aujourd'hui laisse à penser qu'on ne sera pas capable de démontrer l'efficacité", déclare le professeur Bruno Hoen, directeur de la recherche médicale de l'établissement.

Les premières phases d'essai sont décevantes. Administré à des volontaires, le vaccin déclenche la production d'anticorps. Cependant, ces défenses immunitaires restent moins importantes que celles développées par une personne contaminée par le Covid-19. Le vaccin risque donc d'être inefficace. "Si tous les sujets développent bien les anticorps, ils les développent à un titre qui paraît trop faible pour laisser espérer une efficacité vaccinale", explique-t-on.

La recherche est immédiatement suspendue, histoire d'arrêter les frais. Elle a déjà coûté très cher : "cinq à six millions d'euros pour l'essai clinique". "Il faut être pragmatique, ce candidat n'avait pas d'avenir", selon le professeur Stewart Cole, directeur général d'Institut Pasteur. Un revers pour l'établissement et la recherche française en général face aux américains Pfizer et Moderna, qui ont déjà mis sur le marché des vaccins utilisant une autre technologie, l'ARN messager.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info