Chips, biscuits, yaourts, glaces… alerte sur ces émulsifiants qui favoriseraient le risque de cancer

par Y.R.
Publié le 14 février 2024 à 8h42, mis à jour le 14 février 2024 à 16h20

Source : JT 13h Semaine

On les trouve dans le beurre, les cordons bleus, les biscottes, les yaourts ou encore les glaces.
Une étude d'ampleur dévoile un lien entre deux familles d'émulsifiants, additifs présents dans des milliers de produits, et un "risque accru" de cancers.
Leur ingestion à forte dose et sur le long terme pourrait accroître de 15% le risque d'en développer une forme, en particulier du sein et de la prostate.

Ils font partie des additifs les plus souvent utilisés par l'industrie agroalimentaire. Biscottes, barres chocolatées, plats préparés… Les émulsifiants servent à améliorer la texture, la saveur et à prolonger la durée de conservation d'une denrée alimentaire. La moitié des produits industriels que nous consommons en contiennent, d'après la base de données Open Food Facts. Or, selon une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mise en ligne mardi 13 février dans la revue PLOS Medecine, ils sont associés à un "risque accru" de cancers. 

Pour établir ce lien, les chercheurs se sont basés sur les données de santé de 92.000 adultes participant à l'étude de cohorte française NutriNet-Santé, entre 2019 et 2021. Après analyse des résultats, "2604 cas de cancer incidents ont été diagnostiqués au cours du suivi (dont 750 cancers du sein, 322 cancers de la prostate et 207 cancers colorectaux)."  

Deux familles d'émulsifiants visées

Ils ont constaté que les individus avec des apports élevés en E471 (monoglycérides et diglycérides d'acides gras) avaient plus de risque de développer un cancer (+15%), plus particulièrement du sein (+24%) et de la prostate (+46%). Cet émulsifiant est répertorié en 7ᵉ position des additifs les plus utilisés avec une liste de 14.906 produits concernés en France, selon Open Food Facts. Il est ainsi présent dans les beurres Planta Fin, les chips Pringles, les biscottes Heudebert, les Kinder Delice et Pingui, les biscuits Napolitains de LU ou encore les glaces Magnum et Côte d'Or. 

Une autre famille d'émulsifiants, les carraghénanes (E407 et E407a), expose à un risque accru (+32%) de cancer du sein. On trouve le E407 dans 10.568 produits, comme les crèmes fraîches Elle & Vire, les yaourts Mamie Nova ou les crèmes dessert Danettes. Le E407a, lui, est présent dans 655 produits, à l'instar des cassoulets William Saurin, des cordons bleus Maître CoQ ou des glaces Extrême de Nestlé.

Il est ainsi recommandé de ne pas consommer en trop grande quantité des aliments qui contiennent de l'un de ces trois types d'émulsifiants. "Ces résultats apportent de nouvelles preuves épidémiologiques sur le rôle des émulsifiants dans le risque de cancer", concluent les chercheurs. "Ils doivent être confirmés par des recherches épidémiologiques et expérimentales ultérieures."


Y.R.

Tout
TF1 Info