Manger moins de viande est a priori une bonne idée.
Mais les produits végans sont-ils pour autant meilleurs pour la santé que les carnés ?
La répression des fraudes a bien du mal à répondre à cette question.

Dans les rayons des supermarchés, ils prennent de plus en plus de place, comme on le voit dans le reportage du 20H en tête de cet article. Steak, fromage, ou yaourt 100% végan ne comprennent aucun ingrédient d'origine animale. Qu'importe le produit, tous font la même promesse : ils sont naturels et riches en protéines, bref, ils nous veulent du bien. Tous les clients interrogés au micro de TF1 affirment que c'est bon pour leur santé. Mais est-ce toujours le cas ?

Une marque sur deux sanctionnée

La répression des fraudes a mené l'enquête. Parmi les 197 marques contrôlées, une sur deux a reçu un avertissement. En cause notamment, des allégations trompeuses quant à leur composition ou leurs bienfaits. "Dans certains cas, les gens jouent un peu sur les mots en parlant, par exemple, de fromage alors que ce n'est pas du fromage. On peut également être amené à faire des analyses pour s'assurer que, par rapport à ce qui est marqué sur l'étiquette, le produit est réellement végan", explique Sarah Lacoche, directrice de la DGCCRF.

Si les appellations comme steak ou fromage végétal, parmi d'autres, avaient été interdites par un décret en février dernier, cette décision a été suspendue le 10 avril dernier par le Conseil d'État. Elle visait cependant à mettre fin à la confusion liée aux dénominations, et non à interdire ces produits en tant que tel.

La version végane d'un produit ne serait par ailleurs pas toujours meilleure pour la santé. C'est le résultat du test que nous avons effectué. Nous avons comparé un steak végétal avec un steak haché ayant le même nutri-score. Mais en regardant les étiquettes de plus près, on découvre quelques surprises. Le steak végétal contient ainsi trois fois plus de matières grasses que le steak haché. Et parmi les 18 ingrédients qui le composent, on constate la présence de correcteurs d'acidité, de stabilisants, d'antioxydants, liés à la volonté d'imiter le goût ou la consistance des produits d'origine animale. 

Résultat, des aliments souvent plus gras, comme les fromages végans où le lait est remplacé par des noix de cajou ou de l'huile de noix de coco, deux ingrédients très riches en acides gras saturés... et donc mauvais pour la santé.


La rédaction de TF1info | Reportage : Charles Diwo, Manon Debut

Tout
TF1 Info