Bactérie E.coli : comment se protéger ?

par La rédaction de TF1info | Reportage S. De Vaissière, G. Charnay
Publié le 2 avril 2022 à 20h19, mis à jour le 3 avril 2022 à 9h49

Source : JT 20h WE

La bactérie E.coli fait des victimes chaque année.
Que sait-on exactement de son mode de contamination et de sa dangerosité ?
Il existe quelques gestes simples pour s'en prémunir.

L'Escherichia coli est une bactérie présente un peu partout dans la nature. Elle n'est pas toujours dangereuse, mais celle qui se niche au cœur des intestins, et donc des excréments des vaches, peut être redoutable. Car si les conditions d'hygiène ne sont pas respectées, elle se trouve dans la viande, dans le lait ou encore sur les légumes et les céréales arrosées avec de l'eau souillée.

Les enfants, dont le système digestif est différent du système adulte et a priori plus sensible à la bactérie, sont majoritairement touchés, souvent gravement. "Il y a des patients qui ne sont pas décédés, mais qui gardent des séquelles parfois profondes des autres atteintes des séquelles neurologiques, cardiaques et bien d'autres. Donc ce n'est pas anodin", explique Dr Theresa Kwon, néphrologue et pédiatre à Paris.

Dorothée Dutel, vice-présidente de l'association “SHU typique, sortons du silence" dont la fille a été contaminée il y a quelques années fait aujourd'hui de la prévention. Pour elle, l'ennemi numéro un est le steak haché. Il faut le cuire à cœur à 70 °C pour tuer la bactérie.

Malgré tout, il est déconseillé d'en donner aux enfants de moins de 5 ans. Il en est de même pour les laits et le fromage non pasteurisé, c'est-à-dire non chauffé. Autre consigne, se laver les mains avant de cuisiner et de changer de couteau entre deux aliments. Quant aux légumes, potentiellement arrosés avec des eaux contaminées, il faut les laver correctement. Et pour plus de résultats, ne pas hésiter à rajouter du vinaigre blanc.


La rédaction de TF1info | Reportage S. De Vaissière, G. Charnay

Tout
TF1 Info