Ce sandwich, très prisé des jeunes, est trois fois plus calorique qu'un burger, révèle une étude de l'association nationale de défense des consommateurs et des usagers CLCV.
Les apports en calories dépassent souvent les valeurs journalières requises pour un adolescent.
La CLCV exige que les enseignes publient les valeurs nutritionnelles de leurs sandwichs.

Une galette de blé, de la viande, des frites et de la sauce. Depuis des années, le "french tacos" séduit de plus en plus, et notamment un public jeune. Mais ce sandwich est une véritable bombe calorique, comme le révèle une étude menée par l'association nationale de défense des consommateurs et des usagers CLCV, publiée ce jeudi 25 mai.

La CLCV, qui a comparé cinq enseignes de "french tacos" (O’Tacos, Chamas Tacos, Tacos Avenue, Le Tacos de Lyon et Nawab Kebab), explique que la valeur énergétique d'un tacos de 100g est "similaire à celle d'un burger" mais, rapporté à leur taille, ils apportent en réalité "en moyenne presque 3 fois plus de calories qu’un burger"

1600 calories en moyenne, soit 60% des besoins journaliers d'un adolescent

L'association, qui s'est emparée du sujet car les enseignes ne dévoilent pas les informations nutritionnelles de leurs sandwichs, déplore les "tailles démesurées" des tacos, qui pèsent jusqu'à un kilo pour la taille XL. "Les tacos étudiés apportent en moyenne 1600 calories, soit 60% des apports énergétiques recommandés pour une journée pour un adolescent de 14 ans. Pour une taille XL, c’est en moyenne 2300 calories, soit 90% des apports journaliers recommandés", s'alarme la CLCV.

Quant aux matières grasses, un tacos de taille M couvre 68% de nos besoins journaliers, 81% pour les L, alors qu'un XL atteint les 138%. Même constat pour le sel : un tacos M apporte déjà la "totalité" des besoins journaliers, tandis que les XL "en apportent le double". Tout cela sans compter les garnitures en plus, ainsi que les sodas ou autres boissons sucrées. 

"Quand on voit que certaines enseignes proposent des sandwichs qui ont jusqu'à près d'un kilo et qui apportent 2.500 calories, ce qui est l'équivalent des besoins énergétiques pour une journée entière pour un adolescent, on estime que c'est nécessaire et indispensable que les consommateurs soient informés de la quantité de calories", résume au micro de LCI Lisa Faulet, chargée de mission alimentaire à CLCV.

La CLCV appelle donc à une "consommation occasionnelle de ce type de sandwich",  "à privilégier les tailles M ou L" et "à ne choisir qu’une seule sauce et à éviter les suppléments proposés". Elle exhorte également les enseignes à "s'engager à améliorer la qualité nutritionnelle de leurs sandwichs".


F.R

Tout
TF1 Info