Le cerveau est une formidable machine aux capacités incroyables.
On entend tout et son contraire sur cet organe, sur sa consommation d’énergie, la vitesse de réflexion, les différences entre hommes et femmes…
À l’occasion de la Semaine du cerveau, Vincent Valinducq fait le point sur les idées reçues dans Bonjour ! La Matinale TF1.

 Des idées reçues sur notre magnifique machine si complexe qu’est le cerveau, il en existe beaucoup. On dit qu’il ne fonctionne pas à sa capacité maximale, que les hommes sont meilleurs en calcul… Le docteur Vincent Valinducq les passe en revue dans Bonjour ! La Matinale TF1 à l’occasion de la Semaine du Cerveau.

Idée reçue n°1 : "On utilise 10% des capacités de notre cerveau".

 C’est une phrase que l’on entend souvent, dans les publicités, dans les films et… c’est totalement faux. En effet, c’est un neuro-mythe. L'humain utilise tout son cerveau pour marcher, parler, penser... D’ailleurs, si une partie du cerveau est lésée, il s’ensuit un déficit automatique, qui peut être moteur ou cognitif. En revanche, ce qui est vrai, c’est que notre cerveau, à l'âge adulte, consomme 20 % de notre énergie pour fonctionner. D’où l’importance de l’alimentation riche en oméga-3, saine et variée.   

Idée reçue n°2 : les jeunes de 20 ans réfléchissent plus vite que les cinquantenaires

C’est faux ! Une étude publiée par des chercheurs allemands a montré que la capacité et la vitesse de réflexion est la même jusqu’à 60 ans. Cela étant, le cerveau commence un peu à ralentir. La plasticité neuronale fait que la restructuration du cerveau permet la poursuite de la réflexion et de l’apprentissage.

Idée reçue n°3 : les hommes sont meilleurs que les femmes en mathématiques

C’est faux. Les hommes et les femmes ont les mêmes capacités d’apprentissage, de même que c’est erroné de dire que les hommes ont un meilleur sens de l’orientation. La seule différence qui existe entre le cerveau masculin et le cerveau féminin… C’est son poids. En effet, le cerveau de l’homme pèse environ 1,350 kg et celui de la femme 1,2 kg. Toutefois, cela ne signifie que les femmes sont moins intelligentes… Pour information, le cerveau d’Albert Einstein pesait 1,250 kg !

Comment aider à faire avancer la recherche ?

Des recherches permettent de faire avancer la compréhension que l’on a sur cet organe qui reste encore bien mystérieux. Elles permettent de découvrir des maladies, mais aussi des traitements et de la mise en place d’essais thérapeutiques. Il est possible de soutenir l’Institut du Cerveau ou de se rendre à des événements, comme le Gala des 20 ans de la Fondation Recherche Alzheimer. À cette occasion, un concert est organisé par Pierre Souchon à l’Olympia. De nombreux artistes chanteront sur scène comme Juliette Armanet, Carla Bruni, mais aussi Pascal Obispo ou encore Laurent Voulzy.


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info