Comment se protéger des bactéries qui s’invitent dans nos assiettes ?

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ
Publié le 14 février 2024 à 12h38, mis à jour le 14 février 2024 à 14h09

Source : Bonjour !

La contamination à la bactérie E. Coli nous rappelle que les bactéries peuvent se retrouver dans nos assiettes.
Hélas, dans certains cas, les intoxications alimentaires peuvent mener à des hospitalisations.
Pour éviter la contamination, Vincent Valinducq nous donne quelques conseils dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Récemment, des enfants ont été hospitalisés à la suite d’une contamination à la bactérie E. Coli après avoir consommé du Morbier. La marque Auchan, elle, a rappelé des barquettes de dinde contaminées par la Listeria. Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Vincent Valinducq nous explique d’où viennent ces bactéries qui s’invitent dans nos assiettes. 

D’où viennent ces bactéries ?

Nous possédons tous cette bactérie dans notre système digestif, tout comme les animaux et elle est inoffensive. Le problème réside dans une souche qui, elle, est toxique et qui se situe dans le tube digestif des animaux. On peut la retrouver dans nos assiettes, notamment quand la viande a été mal cuite ou quand elle est crue. La listeria se retrouve dans nos assiettes à cause d’une rupture de la chaîne du froid. Elle concerne les aliments comme la charcuterie, les viandes et poissons, mais aussi les produits laitiers crus. 

Comment savoir si on est infecté ?

Intoxication alimentaire ou gastro-entérite ? Parfois, il est difficile de savoir ce qu’il se passe au niveau de notre système digestif. C’est la raison pour laquelle, il est important de se rendre chez le médecin qui pourra déterminer le type de pathologie et, le cas échéant, effectuer des tests pour savoir si une bactérie est présente.

En cas de contamination à E. Coli, les symptômes apparaissent trois à quatre jours l’infection, voire beaucoup plus tard. Le patient ressent des douleurs et il peut y avoir des traces de sang dans les selles. Généralement, la maladie passe toute seule, mais il peut y avoir des complications, notamment chez les sujets fragiles. Les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immunodéprimés sont considérés comme des personnes à risques dans les cas d’intoxications alimentaires.

Comment se protéger des intoxications alimentaires ?

Il y a des gestes simples et pourtant très efficaces pour éviter la contamination par une bactérie. Vincent Valinducq rappelle qu’il est primordial de bien cuire les viandes hachées, par exemple. En effet, cisailler la viande favorise la libération des toxines. Il est conseillé d'utiliser deux planches à découper différentes, l’une pour les légumes, l’autre pour les viandes, lorsqu'on cuisine afin de ne pas contaminer les aliments entre eux. Enfin, le docteur insiste pour ne pas donner des produits laitiers crus aux enfants de moins de cinq ans et préconise d’éviter de recongeler des produits décongelés. Surtout, au moindre doute, il est important de consulter son médecin. 


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info