Nous sommes 90 % à héberger le virus de l'herpès type 1, responsable des boutons de fièvre.
Douloureux, inesthétiques et contagieux, ces disgracieux boutons disparaissent au bout d'une dizaine de jours.
Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Vincent Valinducq nous livre des conseils pour soigner le bouton de fièvre.

Le bouton de fièvre est provoqué par le virus de l'herpès labial. Il faut savoir qu’il existe deux types d’herpès. L’herpès de type 1 est celui que l’on retrouve au niveau du visage, notamment autour des yeux et de la bouche. L’herpès de type 2, lui, se situe au niveau des parties intimes. 

D’après les données d’Ameli, 90 % des adultes hébergent le virus de l’herpès type 1. On le rencontre souvent durant l’enfance. Ce virus provoque une petite inflammation locale et s’endort par la suite dans un ganglion. Chez certaines personnes, le virus peut se réveiller, s’activer de nouveau et provoquer des boutons de fièvre. S’ils sont sans gravité chez l’adulte et guérissent en quelques jours, ils sont néanmoins douloureux, inesthétiques et… contagieux. Vincent Valinducq nous explique, dans Bonjour ! La Matinale TF1, les précautions à mettre en place lorsqu’un bouton de fièvre fait son apparition.

Comment soigner un bouton de fièvre ?

Le bouton de fièvre s’accompagne généralement de démangeaisons, d’une tension sur un point de la lèvre et au bout de quelques jours, "un bouquet de vésicules contenant un liquide clair se forme", décrit le VIDAL. 

Le docteur Vincent Valinducq nous explique qu’il est possible d’agir avant que le bouton de fièvre ne démange et picote. Dès les premiers signes de gêne, il est conseillé de se rendre chez son médecin ou à la pharmacie afin de se procurer une crème locale qui va agir contre le virus. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des médicaments antiviraux pour ralentir l’irruption des vésicules. Surtout, on évite de masquer le bouton avec du maquillage et notamment du rouge à lèvres, car le risque est de retarder la cicatrisation. Il faut également s’armer de beaucoup de patience avant la disparition totale du bouton de fièvre. Néanmoins, si au bout d’une dizaine de jours, il n’y a pas d’amélioration, il est important d’aller consulter. De même, s’il y a une atteinte au niveau de l’œil, s’il y a un terrain fragile ou en cas de forte fièvre.

Ce qu’il ne faut pas faire

L’herpès type 1 est très contagieux, aussi lorsque l’on se retrouve avec un bouton de fièvre, il y a des gestes à mettre en place pour éviter de contaminer son entourage. On évite les embrassades et on fait l’impasse sur la bise, on ne gratte pas les yeux après avoir manipulé le bouton, car cela peut favoriser la migration du virus. On se lave les mains et on évite les sports de contact et les contacts intimes qui facilitent également la propagation du virus.

Comment empêcher les récidives ?

Certains facteurs favorisent l’apparition des boutons de fièvre. C’est le cas par exemple du stress, de la fièvre ou du manque de sommeil qui sont des éléments déclenchants, tout comme l’exposition au soleil. Les menstruations peuvent également provoquer chez certaines femmes la sortie d’un bouton de fièvre. Si les récidives sont récurrentes et particulièrement fréquentes, les médecins peuvent prescrire des médicaments à prendre en continu, chaque jour, afin d’éviter les bourgeonnements au niveau des lèvres.


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info