Syndrome du canal carpien : comment bien prendre soin de ses poignets ?

par Sabine BOUCHOUL | Chronique de Vincent Valinducq
Publié le 5 février 2024 à 13h20

Source : Bonjour !

Une douleur au poignet peut être le signe d'un syndrome du canal carpien.
Il s'agit de l'une des maladies professionnelles les plus fréquentes.
Vincent Valinducq nous explique tout ce qu'il faut savoir sur cette pathologie dans Bonjour ! La Matinale TF1.

C’est l’une des maladies professionnelles les plus répandues : le syndrome du canal carpien. Qu’est-ce que c’est ? C’est cette douleur qui se déclenche au niveau du poignet et des doigts de la main. Cette pathologie est très fréquente dans les métiers qui utilisent beaucoup les ordinateurs ou encore dans les métiers de la coiffure. Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Vincent Valinducq nous explique comment prendre soin de ses poignets.

Comment se manifeste le syndrome du canal carpien ?

On ressent des picotements au niveau des trois premiers doigts, des douleurs qui peuvent nous réveiller la nuit, des troubles de la sensibilité ou encore une diminution de la force. Le syndrome du canal carpien est causé par une compression du nerf médian lors de son passage au niveau du poignet. C’est cette compression va générer des fourmillements. 

Pour diagnostiquer cette pathologie, le médecin généraliste effectue des "tests de provocation". Le but ? Provoquer la douleur, comme son nom l’indique. Le médecin va, par exemple, tapoter sur la face intérieure du poignet. Il peut également demander au patient de plier les poignets vers l’intérieur pendant une minute. Si le patient ressent des picotements ou une gêne, c’est peut-être un syndrome carpien. Une échographie pourra alors être prescrite afin de vérifier la compression. 

Comment soulager les douleurs d’un syndrome du canal carpien ?

Dans 30% des cas, les douleurs disparaissent avec du repos. Toutefois, Vincent Valinducq conseille d’éviter les mouvements répétitifs qui sollicitent le poignet. On évite, par ailleurs, de poser ses poignets sur un plan de travail dur. Si vous travaillez avec une souris, n’hésitez pas à investir dans un tapis de souris ergonomique ou bien à poser un torchon enroulé sous le poignet. Les bricolos de dimanche devront, eux, penser à porter des gants lorsqu’il utilise une perceuse pour diminuer la tension au niveau des poignets. Enfin, le docteur préconise quelques exercices d’assouplissement très simples. Vous pouvez, par exemple, disposer vos mains en "Namasté" devant le cœur, poser les coudes et les avant-bras sur une table et tenir la posture pendant sept secondes. 

Si les douleurs ne passent pas, le médecin peut prescrire une attelle qui va maintenir la main et le poignet droit et permettre son repos. Il est aussi possible de faire des infiltrations de corticoïdes dans le but de réduire l’inflammation. Si malgré tout, la douleur persiste, la dernière option est une opération chirurgicale : un chirurgien coupe le ligament au niveau du poignet pour décompression le nerf médian. 


Sabine BOUCHOUL | Chronique de Vincent Valinducq

Tout
TF1 Info