L’humidité excessive dans des pièces fermées entraîne des moisissures.
Parfois invisibles, elles peuvent provoquer de graves problèmes de santé, surtout pour les sujets les plus fragiles, à l’instar des enfants.
Il faut donc être attentif à ce qui se passe dans votre maison comme le rappelle Vincent Valinducq dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Nez ou yeux qui coulent, toux sifflante, démangeaisons… D’après l’agence nationale Santé publique France, la moisissure présente dans les logements ou lieux publics affecte la santé de 30 000 enfants.

La cause, l’excès d’humidité. Des champignons se développent, le plus souvent autour des murs, des fenêtres, des tapis ou des meubles et des particules restent en suspension dans l’air. Une odeur de terre humide se dégage souvent de ces points infectés. Cette profusion d’humidité vient souvent d’une infiltration d’eau dans la pièce, d’un dégât des eaux, d’une remontée d’eau des sols (mauvaise isolation) ou d’une ventilation insuffisante.

Si les premiers abîment et décolorent les peintures, les secondes peuvent détériorer notre santé. Ces taches d’humidité peuvent libérer des spores très nocives pour les poumons. 

D’importants problèmes de santé

Attention, la quantité de moisissure ne détermine pas le niveau de risque. Certaines personnes restent plus sensibles que d'autres aux effets des moisissures sur la santé : les enfants (en particulier les nourrissons), les personnes âgées et celles qui souffrent d'asthme et d’allergies respiratoires. Des malades chroniques, à l’instar de ceux touchés par une leucémie ou par le sida, ou d’autres patients transplantés, peuvent également développer des infections pulmonaires graves en respirant un air chargé en humidité.

Généralement, les moisissures provoquent une irritation persistante des yeux, du nez et de la gorge. Certaines victimes subissent une toux sifflante due à une accumulation de mucus dans les voies respiratoires. D’autres témoignent d’une respiration sifflante et d’essoufflements.

Des gestes simples pour les éliminer

En somme, restez attentifs à ce qu’il se passe dans votre appartement ou maison et n’oubliez pas ces quelques conseils. Le premier des réflexes, rappelle Vincent Valinducq dans Bonjour ! La Matinale TF1, reste d’aérer au moins 10 minutes par jour, de préférence à un moment où il ne pleut pas. Autre astuce, évitez de coller les meubles aux murs, surtout si vous vivez en rez-de-chaussée. L’espace laissé, d’environ trois centimètres, permet à la ventilation d’accéder aux coins de votre habitation. Maintenez une température douce dans vos pièces.

Méfiez-vous de l’eau stagnante. Les plantes, par exemple, peuvent devenir de véritables réceptacles à eau. Dans votre salle de bain, ouvrez la fenêtre pendant et après votre douche. Essuyez les parois de votre cabine de douche ou de votre baignoire. Étendez le rideau de douche pour éviter que la condensation imprègne les pliures du tissu. Laissez ouvert votre lave-linge.

Pendant que vous cuisinez, laissez ouvert ou démarrez votre hotte aspirante. Enfin, dans vos armoires, laissez de l’espace et ne chargez pas trop vos étagères.


Geoffrey LOPES | Chronique : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info