Mon enfant est-il vraiment hyperactif ou simplement turbulent ?

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ
Publié le 21 février 2024 à 12h01

Source : Bonjour !

Hyperactif est un mot devenu un peu à la mode que l'on utilise dans beaucoup de situation.
En médecine, on parle de TDAH, trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.
Vincent Valinducq remet dans l'ordre dans cette notion dans Bonjour ! La Matinale TF1.

C’est un terme que l’on utilise à tort et à travers. Un enfant turbulent ? On dit qu’il est hyperactif. Un ami qui ne tient pas en place ? Pareil, on estime que c’est à cause de son hyperactivité. Vincent Valinducq vient mettre de l’ordre dans tout cela et nous explique ce que ce terme signifie réellement dans Bonjour ! La Matinale TF1. 

Le TDAH, c’est quoi ?

En médecine, TDAH signifie "trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité". Pour le caractériser, trois symptômes sont à identifier : un déficit de l’attention, une impulsivité et une hyperactivité, c’est-à-dire que la personne a un besoin incessant de mouvement, de parler ou de faire du bruit. L’hyperactivité n’est cependant pas toujours associée à un TDAH. Un enfant souffrant de trouble d’inattention n’est pas nécessairement hyperactif, et inversement.

Pour diagnostiquer un trouble déficit de l’attention, il faut qu’il dure depuis plus de six mois, qu’il apparaisse avant douze ans et qu’il affecte la sphère scolaire, sociale, familiale et professionnelle. Ce trouble cérébral, présent dès la naissance (ou qui développe peu après) est difficile à diagnostiquer. Les médecins généralistes ont tendance à orienter les patients vers des spécialistes du comportement. Ces derniers se basent sur des questionnaires qui explorent différents aspects du comportement et du développement pour identifier le trouble. Aujourd’hui, on estime que le TDAH concerne entre 5 et 15 % des enfants. Il est diagnostiqué deux fois plus souvent chez les garçons que chez les filles.

Quels sont les signes du TDAH chez l’adulte ?

Si c’est généralement considéré comme un trouble de l’enfant, le TDAH peut aussi être diagnostiqué à l’âge adulte. Dans ce cas, les symptômes sont des difficultés à se concentrer, à terminer des tâches, à entretenir des relations, de l’agitation, des sautes d’humeur et de l’impatience. Le TDAH est plus difficile à diagnostiquer à l’âge adulte, car les symptômes peuvent rappeler des troubles de l’humeur ou l’anxiété. Dans le moindre doute, il est conseillé de consulter son médecin généraliste qui orientera le patient vers le spécialiste adapté. 

Peut-on guérir d’un TDAH ?

La réponse est non. En effet, un TDAH enfant, le restera à l’âge adulte. Toutefois, il existe des traitements pour permettre de vivre avec ce trouble. La prise en charge est d’abord non médicamenteuse : la personne est accompagnée par un psychologue ou des thérapies cognitivo-comportementales. Cet accompagnement est très important, notamment pour les enfants, car souvent, ils souffrent également d’anxiété ou de dépression. Les spécialistes peuvent également prescrire des psychostimulants aux personnes TDAH, qui permettent d’améliorer la concentration. 


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info