Voici ce qu’il faut faire pour éviter les courbatures après le sport

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ
Publié le 3 avril 2024 à 11h27

Source : Bonjour !

La courbature est une petite inflammation très localisée des fibres musculaires.
Elle survient lorsque l'on a trop forcé sur le muscle et le corps lors d'un effort physique.
Le docteur Vincent Valinducq nous propose des conseils pour les éviter dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Elles touchent aussi bien les sportifs du dimanche que les athlètes très aguerris. La courbature apparaît de manière quasi-systématique après un effort un peu plus intense ou après la reprise d’une activité après une longue pause. Ces douleurs musculaires apparaissent quelques heures après la séance. Comment prévenir leur apparition ? Les conseils de Vincent Valinducq dans Bonjour ! La Matinale TF1.  

Qu’est-ce qu’une courbature ?

La courbature est une inflammation très localisée, ou une déchirure des fibres musculaires. La pratique d'un exercice physique intense provoque des micro-lésions au niveau du muscle, mais ce ne sont pas elles qui sont responsables de la douleur. En réalité, ces déchirures vont provoquer différentes réactions, comme la fuite d’enzymes et de protéines contenues dans le muscle qui vont sortir de la membrane cellulaire. Résultat : le muscle est contracté, gonflé, plus raide. Pour éviter que cette inflammation revienne, le muscle va fabriquer de nouvelles fibres, plus grosses, pour s’adapter aux prochaines contraintes. La courbature apparaît généralement le jour suivant l’effort intense et disparaît progressivement après deux jours, mais parfois, la douleur musculaire peut s’étaler sur plusieurs semaines.

On pense que les courbatures sont synonymes d’une bonne séance de sport. C’est une idée reçue, c’est surtout le signe que l’on a trop forcé sur le muscle et qu’on a trop tiré sur le corps. C’est donc une erreur d’aller chercher systématiquement la courbature lorsque l’on pratique une activité physique. En faisant cela, on empêche le corps de se reposer, mais aussi de se réparer. Il est donc préférable de privilégier des efforts physiques moins intenses, mais réguliers et plutôt progressifs.

Quelle est la différence entre une courbature et une crampe ?

Elle fait très mal et apparaît de manière très spontanée et pas forcément après (ou pendant) un effort physique. La crampe est une contraction douloureuse, soudaine et involontaire d’un muscle. Parmi les personnes sujettes aux crampes, on trouve les sportifs, mais aussi les femmes enceintes et les personnes âgées. Les musiciens et les écrivains peuvent aussi ressentir des crampes aux poignets à force de pratiquer. Parmi les muscles les plus touchés par les crampes, il y a le mollet. Si cela vous arrive, il est conseillé d’étirer le muscle trop contracté. On place une écharpe sous le pied, au niveau de l’os du gros orteil, et on le tire vers soi pendant quelques minutes pour allonger le mollet, puis on marche sur les talons.  

Les étirements empêchent-ils l’apparition des courbatures ?

Là aussi, c’est une idée reçue. En effet, les étirements après une séance de sport ne vont pas prévenir ou réduire les courbatures ni les douleurs musculaires. C’est même une très mauvaise idée. En effet, lorsque l’on fournit un effort physique intense, une petite déchirure apparaît. En étirant le muscle, on risque d’agrandir cette déchirure et d’accentuer la douleur. 

Par ailleurs, on conseille souvent de masser, de mettre du chaud (ou du froid) sur le muscle sur-sollicité pendant l’effort pour réduire les douleurs musculaires. En réalité, ces gestes sont plutôt des placebos. Les meilleurs moyens de calmer les courbatures restent le repos, l’hydratation et une bonne alimentation. Et pour les sportifs qui ne sont pas friands des jours de pause, il est conseillé de pratiquer une activité physique douce histoire de ne pas traumatiser davantage le muscle endolori.


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Vincent VALINDUCQ

Tout
TF1 Info