VIDÉO - Bronchiolite : le nouveau traitement pourrait diminuer de 80% les hospitalisations des tout-petits

par La rédaction de TF1info | Reportage : Caroline Bayle, Jean-Philippe Héquette
Publié le 16 septembre 2023 à 11h43, mis à jour le 16 septembre 2023 à 14h42

Source : JT 20h WE

Chaque automne, la bronchiolite engorge les urgences et les services de pédiatrie.
À l'origine de 30.000 hospitalisations par an, elle concerne principalement les bébés de moins de six mois.
Mais un nouveau traitement préventif pourrait changer la donne, comme l'explique ce reportage de TF1.

Les doses viennent tout juste d'arriver ce vendredi matin à l'hôpital de Bondy, comme on le voit dans le reportage en tête de cet article. Juste à temps, dans cette maternité où l'on propose le nouveau traitement aux parents des nourrissons. Ce n'est pas un vaccin, mais une injection d'anticorps qui protégera les bébés de la bronchiolite. 

Pour la maman du petit Ilan, c'est un soulagement. "Il va entrer en crèche assez jeune", explique-t-elle au micro de TF1, "et on sait qu'en crèche les maladies infantiles sont un peu plus favorisées, c'est ce qui m'a convaincue"

Une baisse de plus de 80% des hospitalisations ?

Chaque année, l'épidémie de bronchiolite touche un bébé sur trois. La plupart du temps, l'infection reste bénigne, sauf chez les tout-petits, les plus fragiles. Près de 30.000 d'entre eux nécessitent des soins dans des hôpitaux débordés. "Il nous est arrivé l'année dernière de faire transférer des enfants jusqu'à Rouen, Reims et Lille", témoigne la pédiatre Claire Roumegoux, de l'hôpital de Bondy, "ce qui pour les enfants et pour les parents est extrêmement délétère".  Selon une étude réalisée sur quatre pays européens, ce nouveau traitement pourrait faire chuter de 83% les hospitalisations pour bronchiolite des enfants de moins d'un an.

Un vrai espoir partagé par les médecins, qui insistent aussi sur les gestes barrières pour freiner l'épidémie. Tous les bébés nés depuis le 6 février dernier pourront recevoir gratuitement le nouveau traitement. Il suffira à leurs parents d'aller les chercher avec une ordonnance en pharmacie.


La rédaction de TF1info | Reportage : Caroline Bayle, Jean-Philippe Héquette

Tout
TF1 Info