Bien dans son corps, bien dans sa tête

VIDÉO - Comment savoir si l'on est hypersensible ?

LT
Publié le 19 janvier 2022 à 16h36
JT Perso

Source : TF1 Info

SENS DÉCUPLÉS – Traverser une foule ou participer à un repas de famille est éprouvant ? Vous êtes peut-être hypersensible. Ce trait de caractère, qui concerne un quart des Français, est souvent difficile à reconnaître.

Vous ne le remarquerez pas au premier coup d’œil mais Sarah est hypersensible. "En fait, on est surstimulé tout le temps. C’est comme si on était à vif. C’est comme si on était une grande table de mixage et que tous les curseurs étaient au maximum donc c’est comme si toutes les émotions étaient décuplées", témoigne-t-elle dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Traverser une foule ou participer à un repas de famille devient alors éprouvant. "Il y a trop d’interactions, trop d’informations. Je peux tenir une heure mais je suis obligée au bout d’un moment de me réfugier dans un endroit où je suis seule, où il n’y a pas de bruit, parce que j’en ai besoin viscéralement", poursuit-elle. 

Il en est de même au restaurant par exemple. Alors que vous parvenez à vous concentrer sur votre conversation, un hypersensible sera perturbé par les autres sons. L’hypersensibilité n’est pas une maladie mais elle peut parfois être handicapante. Bruit entêtant, lumière trop intense, odeur qui soudain masque tout le reste… tous les sens sont mis à rude épreuve, plongeant les hypersensibles dans un état d’inconfort et provoquant fatigue et parfois insomnies. 

Nécessaires à l’équilibre de la société

Difficile d’établir des critères objectifs, il y a autant d’hypersensibilités qu’il y a d’hypersensibles. "La première chose pour un hypersensible, c’est de réussir à se comprendre. La deuxième clé, c’est d’apprendre comment se débrouiller parce qu’il a le sentiment d’être sur l’autoroute en sens inverse et il est hyper inquiet. On a beau lui dire de se calmer, que tout va bien aller mais non ça ne va pas bien", explique Fabrice Midal, philosophe spécialiste du sujet.

Pour lui, les hypersensibles ne sont pas "des pauvres petites choses fragiles" mais sont même nécessaires à l’équilibre de la société. "Les hypersensibles sont ceux qui, en temps de guerre, ou en temps de danger, perçoivent plus rapidement les dangers que les autres. En temps de paix, elles perçoivent par exemple que telle ou telle plante va permettre de guérir alors ce n’est pas toujours confortable pour eux mais dans l’équilibre général, c’est absolument essentiel", ajoute-t-il. Dans son ouvrage intitulé Suis-je hypersensible ?, il précise que l’on naît hypersensible et que l’on ne le décide pas. 


LT

Tout
TF1 Info