Le 20h

Compléments alimentaires : ces produits épinglés pour leurs fausses promesses

V. Fauroux - Reportage vidéo : Laura Adda et Olivier Santicchi
Publié le 10 novembre 2022 à 12h58
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les compléments alimentaires ne se sont jamais aussi bien vendus en France.
Mais pour profiter de réels bénéfices, il faut les choisir avec soin.
Deux sociétés viennent en effet d'être condamnées pour des pratiques commerciales trompeuses.

Les compléments alimentaires, composés essentiellement de plantes, sont de plus en plus prisés. 20% des Français en consomment régulièrement. À visée amincissante, anti-stress, revitalisante ou destinées aux sportifs, 300 marques se partagent ce marché en pleine croissance. Pour comprendre l'ampleur de ce phénomène, le JT de TF1 s'est rendu dans une pharmacie d'Issy-les-Moulineaux. Comme dans d'autres officines, on y trouve des dizaines de références : des gélules, des tisanes pour perdre du poids ou se prémunir contre les infections de l'hiver. Et les clients semblent plutôt satisfaits. "Je suis venu chercher ce qui permet de soigner l'état grippal d'un enfant. Je suis habituée à tout ce qui est naturel et je trouve que c'est assez efficace", reconnaît une mère de famille dans la vidéo en tête de cet article.

Deux sociétés condamnées pour pratique commerciale trompeuse

Ces produits, souvent perçus comme anodins, sont aussi vendus sur internet ou en grande surface, mais les consommateurs se tournent davantage vers les pharmacies, préférant avoir les conseils d'un professionnel. "Tout ce qui est problème de sommeil ou de bien-être, si on décèle un besoin médicamenteux derrière, on peut les amener à consulter un médecin ou un psychothérapeute si besoin", explique Raheem Assadi, préparateur en pharmacie. Car pour vendre, parfois très cher, certains laboratoires n'hésitent pas à vanter des résultats miraculeux. Ainsi, après la plainte de l'association de consommateurs CLCV, le tribunal judiciaire de Paris a condamné deux sociétés pour pratique commerciale trompeuse. 

La société Forte Pharma a dû retirer la mention "Allégez vos repas/captez 50% des matières grasses" sur son complément alimentaire minceur Calori Light. "Cette allégation trompe le consommateur en lui promettant un résultat certain et particulièrement ambitieux", dénonce la CLCV. La marque Nutrilife, elle, a dû retirer plusieurs mentions de son "Pack spécial système immunitaire", proposé pendant le premier confinement, se vantant d’être une solution pour se protéger de l’infection par le virus, et ce, sans preuve scientifique. "Le juge a estimé à plusieurs reprises que quand il y avait une allégation très précise, de type 700 kilocalories par jour et que le professionnel ne pouvait pas le prouver, et bien, c'était trompeur", souligne François Carlier, délégué général à la CLCV. 

Lire aussi

Il faut aussi se méfier des effets secondaires de certains composants, notamment des produits pour maigrir. "Ces produits, s'ils sont pris par des gens qui ont une fragilité cardiaque, ils peuvent se retrouver à avoir un peu de palpitations, voire au pire avoir des malaises parce qu'ils en prennent beaucoup", prévient le docteur Tura Milo, généraliste. L'avis du médecin est donc toujours recommandé, quelle que soit la pathologie, et les médicaments que vous achetez. 


V. Fauroux - Reportage vidéo : Laura Adda et Olivier Santicchi

Tout
TF1 Info