Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Le variant britannique du Covid-19 détecté au sein de l'effectif de l'Aviron Bayonnais

Léa LUCAS
Publié le 3 janvier 2021 à 16h52, mis à jour le 3 janvier 2021 à 17h17
JT Perso

Source : JT 13h WE

L'essentiel

TOP 14 - Au total, neuf cas positifs à la variante du Covid-19 ont été recensés au sein du club de rugby de Bayonne. Les contaminations remontent au match de la coupe d'Europe face au club anglais de Leicester le 19 décembre 2020.

"C'est catastrophique", lance une habitante de Bayonne devant les caméras de TF1. "J'espère juste que ça n'arrivera pas jusqu'au restaurant, jusqu'au centre", poursuit un commerçant. Depuis que plusieurs joueurs du club de rugby de Bayonne ont été testés positifs à la nouvelle souche de coronavirus, l'inquiétude se fait sentir dans cette ville du sud-ouest de la France.

Mais, que s'est-il passé ? Le club français a affronté les Anglais de Leicester le 19 décembre dernier dans le cadre de la Coupe d'Europe de rugby. Une semaine plus tard, sept joueurs de l'Aviron bayonnais sont testés positifs. Ces derniers sont diagnostiqués comme étant négatifs le 31 décembre avant que deux nouveaux cas au sein de l'équipe soient détectés. Ce n'est que ce samedi 2 janvier que le club basque reçoit la confirmation que les contaminations proviennent bien de la souche dite anglaise du virus. 

Pour le président du club de Bayonne, nos voisins européens ont été trop laxistes dans l'application de leur protocole sanitaire avant de venir disputer un match sur le sol français."Ils sont testés le lundi pour jouer le samedi, nous on est testé le mercredi. Nous sommes à J-3, ils sont à J-6. Ces trois jours sont très importants. Il va peut-être falloir qu'ils revoient leur situation et surtout leur position", s'agace Philippe Tayeb.

Quelles mesures ont été prises ?

Afin d’éviter la propagation du virus - et même si les deniers tests réalisés se sont révélés négatifs sur l'ensemble des joueurs et du staff -, l'Agence régionale de santé (ARS) a préféré prendre des dispositions drastiques : fermeture jusqu'à nouvel ordre du stade Jean Dauger où s'entraîne les joueurs et mise à l'isolement de l'équipe et des encadrants. Les entraînements sont de facto interdits jusqu'à jeudi 7 janvier inclus avant une nouvelle phase de dépistages. 

Le club de Bayonne a une nouvelle fois "déploré cette situation qui a déjà entraîné le report de deux rencontres du Top 14" contre Castres (27 décembre) et Pau (2 janvier) et qui "compromet grandement la tenue du match face à Toulon" prévue le 8 janvier, les deux dernières journées de la compétition prévues les 15 et 22 janvier, mais aussi "la suite de sa saison sportive."

Le scénario le plus optimiste laisserait entrevoir une reprise de la compétition du club basque le week-end du 30 janvier prochain lors de la réception d'Agen.