Il ne reste aucune chambre libre dans le service de réanimation du CHU de Nîmes. Les équipes s'organisent, mais cela ne suffit pas pour faire face à l'afflux de patients Covid.

À Nîmes, l'hôpital ne peut plus faire face à l'afflux de malades du coronavirus. Pour gérer la situation, le CHU a embauché 150 nouveaux soignants. D'autres sont appelés en renfort. Plus de la moitié des blocs opératoires ont été fermés. Et pour désengorger l'établissement, une dizaine de patients ont déjà été transférés en Bretagne et à Toulouse. La stratégie est claire : libérer des lits pour surmonter les prochaines semaines.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 28/10/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 28 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info