L'info passée au crible

Covid-19 : ce que l'on sait des effets secondaires des vaccins

TF1
Publié le 16 juillet 2021 à 12h39
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

VACCINATION - Certains craignent un manque de recul sur les vaccins anti-Covid. Mais quels sont vraiment leurs effets secondaires ? Deux médecins nous aident à y voir plus clair.

La dernière alerte sur des effets secondaires de vaccins contre le Covid vient des États-Unis. L'agence américaine du médicament signale avec le vaccin Johnson & Johnson un risque accru de syndrome de Guillain-Barré, une atteinte neurologique parfois grave, mais extrêmement rare. Or, selon nos vérifications, cela n'est pas si exceptionnel : des cas peuvent survenir après une infection par le virus de la grippe ou une vaccination contre cette maladie. 

"Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie rare mais qui existe en population générale. Il s'agit souvent d'une maladie post-infectieuse. Avoir potentiellement ce type de phénomène après une vaccination n'est pas quelque chose de complètement inattendu", explique le Pr Jean-Daniel Lelièvre, spécialiste des vaccinations à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, près de Paris. 

Tenir compte des milliards de personnes vaccinées dans le monde

Aux États-Unis, on parle de 100 cas sur 12,5 millions de personnes vaccinées, soit un risque rarissime de 0,000008%. En France, à ce stade, il n'y a pas de signaux d'alerte sur ce vaccin. L'agence du médicament surveille les rares cas de thrombose avec AstraZeneca (53 cas sur 6,5 millions de vaccinés, un risque minime) et des troubles cardiaques avec Pfizer et Moderna (52 cas enregistrés sur 37 millions d'injections).

Lire aussi

Certains craignent un manque de recul sans tenir compte des milliards de personnes vaccinées dans le monde. "Il est faux de dire qu'on n'a pas de recul sur ce vaccin en termes de sécurité parce qu'auparavant pour atteindre autant de personnes exposées au vaccin, il fallait plusieurs années. Là, on a relevé ce défi en moins de six mois", souligne le Dr Joëlle Micallef-Roll du service de pharmacologie au CHU de Marseille. 

Ces effets secondaires surviennent dans les jours qui suivent la vaccination. En cas de doute, il faut contacter son médecin, car pris à temps, il est possible de soigner ces réactions.


TF1

Tout
TF1 Info