COUP DE COM' - Pour inciter les femmes enceintes à se faire vacciner, le ministre de la Santé Olivier Véran a administré devant les caméras ce mardi une seconde dose de vaccin anti-Covid-19 à la membre du gouvernement Olivia Grégoire, enceinte de 5 mois.

La première femme enceinte du gouvernement Castex est désormais doublement vaccinée. Olivia Grégoire, secrétaire d'État chargée de l’Économie sociale et solidaire, enceinte depuis 5 mois, a reçu sa deuxième dose de vaccin anti-Covid sous l'œil des caméras ce mardi. Et c'est le ministre de la Santé lui-même qui a enfilé les gants pour procéder à l'injection. "La grossesse ne protège pas contre le Covid-19, le vaccin si", a ensuite martelé Olivia Grégoire sur Twitter.

Alors qu'Olivier Véran a récemment soutenu que le début de la grossesse (premier trimestre) n’était nullement un frein à la vaccination contre le Covid-19 - contrairement à ce qui avait été annoncé en avril dernier lorsque des créneaux de vaccination avaient été ouverts uniquement pour les femmes enceintes à partir de leur second semestre de grossesse -, cette mise en scène du gouvernement vise à convaincre les futurs mamans encore hésitantes à franchir le cap. 

L'annonce de l'extension du pass sanitaire avait été un véritable coup de massue le 12 juillet dernier pour celles-ci. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait alors promis des "clarifications dans les prochains jours" pour qu'elles ne soient pas "pénalisées" par le pass sanitaire et qu’elles n’aient pas à "faire des tests tous les deux jours". Mais, l’aménagement concernerait les femmes enceintes de moins de trois mois. Plus d’une semaine après cette annonce, la situation reste floue

Face à la virulence du variant Delta sur le territoire français, les autorités s'emploient ainsi à multiplier les coups de communication pour convaincre les plus réticents afin d'atteindre les 50 millions de primo-vacciné d'ici à fin août prochain.


Léa LUCAS Léa LUCAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info