Covid-19 : la France face à la 7e vague

Covid-19 : retour des restrictions dans les Ehpad touchés par le rebond de l'épidémie

Léa Tintillier | Reportage Sébastien Hembert, Tanguy Joire
Publié le 25 mars 2022 à 17h27
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les restrictions sanitaires sont de retour dans certains Ehpad face à un rebond des contaminations.
À Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), trois établissements sont de nouveau fermés aux familles.
Dans un Ehpad de l’Orne, les résidents sont même confinés dans leur chambre.

Le rebond du Covid auquel la France fait face n'épargne pas les maisons de retraite. Alors qu’elles avaient été levées, les restrictions sanitaires font leur retour dans les Ehpad. À Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), où se rend TF1 dans le reportage ci-dessus, les trois établissements du centre hospitalier sont de nouveau fermés aux familles depuis plusieurs jours. Car sur les 180 résidents, une vingtaine sont positifs au Covid. 

Pour les personnes âgées, il faut donc prendre son mal en patience et utiliser le téléphone ou les visios pour garder le contact avec la famille. Ce vendredi matin, Nathalie discute avec son père âgé de 90 ans. "On a la chance d’avoir ce nouvel outil de communication, ce qui est très bien. Ça permet de rester en contact avec notre papa et de le voir surtout", se réjouit-elle. 

Les résidents ne sont pas confinés dans leur chambre comme il y a deux ans. Ils peuvent sortir dans le parc à l’extérieur et les animations se poursuivent à l’intérieur. "Ce n’est pas évident de restreindre les visites. Surtout quand les familles sont fusionnelles, c’est compliqué mais ce n’est pas nouveau. On a l’habitude de gérer et en général, les familles jouent le jeu", affirme le docteur Hervé Wiart, médecin coordonnateur des Ehpad du centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer. 

Des résidents confinés dans leur chambre dans l’Orne

La direction veut absolument éviter un cluster. Mais, grâce à la vaccination, il y a peu de formes graves. "Les résidents sont très peu malades. Peu de symptômes, le nez qui coule, un petit peu de fatigue. Mais sinon, globalement, ils vont très bien", déclare Michelle Billion, directrice de ces Ehpad. 

Ailleurs en France, d’autres Ehpad ont également pris des mesures face à une légère hausse des contaminations. Certains demandent par exemple aux familles de porter une blouse à chaque visite. Dans l’Orne, à l’Ehpad de la Rimblière à Damigny, la situation est bien plus préoccupante. Depuis le 15 mars, en seulement dix jours donc, une cinquantaine de résidents et un quart du personnel soignant ont été infectés par le Covid, rapporte ce vendredi Ouest-France

Lire aussi

Là aussi, les visites ont été interdites mais le confinement en chambre a, de plus, été appliqué. Et pour cause, 51 résidents ont été infectés sur les 89 accueillis. Selon le directeur de l’établissement cité par le quotidien régional, trois vont plus mal que les autres mais ne peuvent être hospitalisés à cause de leur âge. 

À Boulogne-sur-Mer, les Ehpad devraient rouvrir aux familles en milieu de semaine prochaine, fin mars-début avril si tout va bien. 


Léa Tintillier | Reportage Sébastien Hembert, Tanguy Joire

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info