Covid-19 : le défi de la vaccination

VIDÉO - Nouveau retard pour Sanofi : où en sont les essais pour le vaccin anti-Covid français ?

AL | Reportage vidéo J. Devambez, J-Y. Mey, G. Sellem
Publié le 15 décembre 2021 à 16h40
JT Perso

Source : TF1 Info

CORONAVIRUS - Nouvelle déconvenue pour Sanofi : attendus pour fin 2021, les résultats finaux de l'essai clinique sur son vaccin contre le Covid-19 sont reportés au premier trimestre 2022, repoussant d'autant une mise sur le marché. Le 20H de TF1 fait le pont.

Le vaccin Sanofi est attendu par beaucoup, il devrait être commercialisé en début d’année. "C’est plutôt un soulagement, parce qu’on attendait depuis longtemps un vaccin français, donc on espère que ça va marcher", assure l'infectiologue Liem Binh Luong Nguyen. 

Annoncée cet été pour décembre par le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, la sortie de ce vaccin a encore été reportée. Le groupe français, qui développe avec le britannique GSK ce vaccin à base de protéine recombinante, a dévoilé mercredi des résultats intermédiaires jugés positifs en tant que dose de rappel, mais il ne donne pas de calendrier précis concernant la date à laquelle ce vaccin pourrait être disponible.  

Sans attendre les résultats des essais, un centre de recherche compare déjà l'efficacité de ce vaccin français par rapport au Pfizer en doses de rappel. Les résultats, prévus pour mi-février, pourraient permettre ensuite d'orienter la stratégie vaccinale en France.

Pour réaliser cette étude, le centre de recherche compte sur 300 participants. Contre indemnisation, les volontaires acceptent de recevoir une dose de rappel sans savoir quel vaccin leur a été injecté. Une partie reçoit une dose de rappel Pfizer, un autre groupe reçoit une dose de vaccin Sanofi, basée sur la même souche, celle de Wuhan et enfin, un troisième groupe se verra injecter une dose d'une autre version du vaccin Sanofi, qui se base sur la souche Bêta, apparu en Afrique du Sud en avril dernier. 

Ce variant pourrait ressembler à Omicron et permettrait de voir la réponse du vaccin face à cette souche. "Potentiellement, ces variants pourraient être plus proches et donc ce vaccin plus particulièrement pourrait apporter une protection supplémentaire", assure l’infectiologue Odile Launay. C’est tout l’enjeu, l’infectiologue surveille de très près l’arrivée du nouveau variant et veut savoir si l’un des vaccins restera efficace.

Lire aussi

Les volontaires vont revenir plusieurs fois pendant un an pour que les chercheurs puissent observer quels anticorps chacun développe en fonction du vaccin qu’il a reçu. En attendant, le vaccin devra recevoir la validation des autorités compétentes pour être commercialisé. 


AL | Reportage vidéo J. Devambez, J-Y. Mey, G. Sellem

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info