La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

VIDÉO - Covid-19 : le mode d'emploi de la vaccination des 5-11 ans, qui débute ce mercredi

Léa Tintillier | Reportage L. Adda, P. Véron
Publié le 22 décembre 2021 à 7h00, mis à jour le 22 décembre 2021 à 9h15
JT Perso

Source : TF1 Info

COVID-19 - Dès ce mercredi, les enfants de 5 à 11 ans pourront se faire vacciner. Des familles ont d’ores et déjà pris rendez-vous. On vous explique comment ça se passe.

À peine les autorités de Santé ont-elles donné leur feu vert définitif que les parents Saulnier avait déjà pris rendez-vous pour faire vacciner leurs deux petits garçons. Pour Baptiste, 8 ans, ce sera dès ce mercredi. Un soulagement pour sa mère. "Enfin ! On attendait ça avec impatience, on sait que ça va les protéger et que ça va nous protéger parce que quand on a eu le Covid en février, c’est venu de l’école", témoigne-t-elle dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Les enfants de plus de cinq ans pourront se rendre ce mercredi dans un centre de vaccination et dès vendredi chez leur pédiatre ou des établissements de la protection maternelle et infantile. Le centre de vaccination dans notre reportage accueille déjà des enfants à risque. Il fera partie mercredi des 191 ouverts à tous les 5-11 ans. Début janvier, 350 centres seront équipés de doses pédiatriques. Ces doses sont reconnaissables. "Nous avons à notre disposition un vaccin adulte flacon violet et un vaccin pédiatrique flacon orange", explique le docteur Gilles Valin. 

L’autorisation parentale est obligatoire

Ce vaccin est trois fois moins concentré que la dose adulte. L’aiguille est aussi plus courte. Eva, 11 ans, vient se faire vacciner, accompagnée de sa mère. L’autorisation parentale est obligatoire et une seule signature suffit même en cas de divorce. Eva passe ensuite, si elle le souhaite, un test pour savoir si elle a déjà eu le Covid. Si elle ne l’a jamais attrapé, elle devra faire une deuxième dose dans trois semaines. 

Lire aussi

Eva attend donc quinze minutes le résultat. Le temps pour sa mère de remplir un questionnaire de santé. Aucune contre-indication, la jeune fille est prête pour la piqûre. Comme elle, six millions de jeunes enfants sont éligibles au vaccin. 

Quant aux 12-17 ans, déjà vaccinés, ils devront attendre un avis de la Haute Autorité de Santé pour leur dose de rappel. 


Léa Tintillier | Reportage L. Adda, P. Véron

Tout
TF1 Info