La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

VIDÉO - Covid-19 : des mesures trop tardives face au "raz-de-marée" Omicron ?

TF1 | Reportage M. Verron - C. Sebire
Publié le 29 décembre 2021 à 16h06
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

COVID-19 - Alors que la France fait face à des records de contaminations, les décisions du gouvernement peuvent-elles suffire pour enrayer la tendance ? Le JT de TF1 se penche sur l'efficacité des mesures prises.

Pas de confinement, mais le retour des jauges et du télétravail "obligatoire". Quelle sera l'efficacité des mesures annoncées en début de semaine par le gouvernement pour freiner Omicron ? Avec ce variant bien plus contagieux, de nombreux médecins estiment que les nouvelles restrictions ne seront pas suffisantes. 

Sans réclamer de couvre-feu, beaucoup souhaitent le port du masque FFP2 au lieu du chirurgical, ou encore des restrictions à l'école, haut lieu de contamination. Le docteur Jérôme Marty, généraliste et président du syndicat indépendant de médecins UFML, regrette ainsi dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article que la rentrée n'est pas été reportée : "Avec les croisées de population qu'il y a dans les fêtes, les élèves qui vont regagner les écoles seront potentiellement contaminants, et le flux viral va repartir. C'est pour cela qu'on avait dit d'éloigner l'ouverture scolaire d'une semaine ou de dix jours, de manière à faire  baisser la pression."

Autre question : alors que le nombre de cas n'a jamais été aussi élevé en France - quelque 208.000 cas ont été enregistrés dans les dernières 24 heures en France, a annoncé ce mercredi Olivier Véran, le ministre n'hésitant pas à parler de "raz-de-marée" face à des "chiffres qui donnent le vertige" -, ces mesures ne sont-elles pas trop tardives ? La plupart des restrictions n'entreront en vigueur que lundi prochain, pour trois semaines. Interrogée par TF1, la médecin Hélène Rossinot, spécialiste de santé publique, salue les annonces sur le télétravail. Mais selon elle, cela aurait dû être imposé avant Noël face à Omicron : "À partir du moment où on a su qu'il était plus contagieux, c'était là qu'il était important d'agir le plus vite possible. Et on perd encore du temps, c'est-à-dire que le temps que l'on voit l'effet des mesures les plus efficaces, comme le télétravail, on sera déjà d'ici deux à trois semaines."

Qu'en est-il de nos voisins à l'étranger ? La plupart des Européens ont renforcé leurs restrictions. Confinement aux Pays-Bas, couvre-feu en Catalogne, fermeture des bars au Portugal par exemple. La Belgique avait annoncé fermer tous ses établissements culturels, mesure suspendue mardi par la justice. Outre-Manche, l'Angleterre fait figure d'exception. Le pays affiche des records de contaminations et de plus en plus de malades à l'hôpital. Mais aucune nouvelle annonce n'y sera faite avant l'année prochaine.


TF1 | Reportage M. Verron - C. Sebire

Tout
TF1 Info