Covid-19 : le défi de la vaccination

"Le discours des non-vaccinés devient insupportable pour les soignants", juge le Pr Lapostolle sur LCI

La rédaction de LCI
Publié le 5 janvier 2022 à 17h12
JT Perso

Source : TF1 Info

CRISE SANITAIRE - Alors que les propos d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés ont suscité une vive polémique, le Pr Frédéric Lapostolle, professeur de médecine d'urgence à l'hôpital de Bobigny, fustige plutôt le discours des personnes refusant le vaccin.

Il a "très envie de les emmerder". Dans un entretien accordé au Parisien et publié mardi soir, le président de la République s'en est pris aux non-vaccinés, et assume de continuer à prendre des mesures contre eux "jusqu'au bout". Des propos qui ont suscité de vives réactions parmi l'opposition, mais ont été défendus par les membres de la majorité. Certains soignants n'ont également pas été choqués par ces mots.

"La pierre angulaire de la stratégie, c'est la vaccination", rappelle sur LCI le Pr Frédéric Lapostolle, professeur de médecine d'urgence à l'hôpital de Bobigny. "Sans dire que les non-vaccinés nous emmerdent, ce qui est clair, c'est que les non-vaccinés remplissent les lits de réanimation", fustige-t-il (voir vidéo en tête de cet article). "L'essentiel des patients qui posent des problèmes sont non-vaccinés. Il faut faire feu de tout bois pour que tout le monde soit vacciné."

Le discours de certains non-vaccinés "est insupportable psychologiquement"

Dans l'arène politique, la tension a grimpé d'un cran depuis les propos du chef de l'État. À l'hôpital aussi, "la tension monte", rétorque le Pr Lapostolle. "Il y a un épuisement physique et psychologique parmi le personnel médical et paramédical", assure-t-il. "Aujourd'hui, nous sommes dans cette situation en grande partie parce que les lits de réanimation sont occupés par des patients non-vaccinés."

Le professeur de médecine d'urgence, qui n'est "pas choqué sur le fond" par les mots d'Emmanuel Macron, déplore surtout les paroles de certains réfractaires au vaccin. "Il y a un discours des non-vaccinés qui devient insupportable pour les soignants", regrette-t-il. "Des non-vaccinés disent qu'il n'y a pas de vague, pas de malades. C'est juste insupportable psychologiquement."


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info