La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : pourquoi le masque fait son retour en extérieur

Publié le 30 décembre 2021 à 19h59, mis à jour le 30 décembre 2021 à 23h08
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le masque fait son retour en extérieur dès vendredi dans de nombreuses villes dont Paris et Lyon, mais aussi dans des communes plus rurales. C’est le variant Omicron et sa grande contagiosité qui changent la donne. Les Français sont-ils prêts à l’accepter ?

Certains semblent presque avoir oublié comment faire. Alors mieux vaut s’entraîner. Dès vendredi, le port du masque en extérieur sera à nouveau obligatoire dans la commune de Saint-Flour, 6 000 habitants. Dans la rue, beaucoup n’ont pas attendu la décision pour le porter dehors.

Pour tenter de freiner la circulation du virus, au total plus de 40 départements ont déjà décidé de rendre le port du masque obligatoire en extérieur. En Ile-de-France, la mesure concerne 12 millions d’habitants qui vont devoir s’habituer à ne plus l’enlever en sortant des magasins. Seules exceptions si l’on est à moto ou à vélo, si l’on fait du sport et pour les enfants de moins de 11 ans.

S’il est vrai que le risque de se contaminer est plus faible à l’extérieur, la contagiosité du variant Omicron change complètement la donne selon le professeur Yves Buisson, un épidémiologiste. Mais quel masque privilégier ? Le chirurgical ou la version FFP2 ?

Selon une récente étude, en lieu clos, avec le premier, le risque de s’infecter face à une personne contaminée est de 30%. Là où avec un masque FFP2, il est de 0.4%. Peu importe celui choisi, le fait de ne pas le porter là où il est obligatoire est passible d’une amende de 135 euros.

T F1 | Reportage C. Diwo, I. Blonz, F. Couturon


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info