Le 20H vous répond

Le pass sanitaire est-il immédiatement réactivé après une 3e dose effectuée hors délai ? Le 20H vous répond

Garance Pardigon
Publié le 6 janvier 2022 à 10h46
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PRATIQUE - Tous les soirs, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu, des questions liées à la crise du Covid-19 et à la vaccination.

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour : je n'ai pas pu faire ma dose de rappel dans les temps, mon certificat vaccinal sera-t-il immédiatement valable si je fais finalement cette troisième injection ? Je suis en train de préparer mes examens, que se passe-t-il si je suis positif au Covid le jour de mes partiels ? Je suis aide à domicile, mes employeurs ne sont pas vaccinés, puis-je refuser d'aller travailler ? Garance Pardigon répond à ces questions sur le plateau de Gilles Bouleau dans la vidéo en tête de cet article. 

Je n'ai pas pu faire ma dose de rappel dans les temps. Mon certificat vaccinal sera-t-il immédiatement valable si je fais finalement cette troisième injection ?

Non, vous allez devoir attendre une semaine, sept jours précisément. C'est précisé dans cette FAQ sur la dose de rappel. Pourquoi sept jours ? Parce que c'est le temps qu'il faut pour être correctement protégé par cette nouvelle dose. Souvenez-vous, c'était aussi le laps de temps nécessaire pour avoir un schéma vaccinal complet après votre deuxième dose. 

Pendant ces sept jours, vous allez donc devoir vous faire tester pour avoir un pass sanitaire valide. Et ces tests seront bien à votre charge, nous a confirmé la Direction Générale de la Santé : "On parle bien des tests de confort, et non sur prescription médicale". Vous êtes logé à la même enseigne qu'une personne qui n'aurait reçue aucune dose. Tout le détail de cette prise en charge est à retrouver sur le site de l'Assurance Maladie

Autre question posée par un étudiant : je suis en train de préparer mes examens. Que se passe-t-il si je suis positif au Covid-19 le jour de mes partiels ? 

Pas question de vous présenter comme ça aux examens, même si vous êtes asymptomatique ! Vous devez vous isoler entre 5 et 10 jours, selon votre situation. Les différents cas de figures sont détaillés dans ce tableau. Mais rassurez-vous, vous n'aurez pas révisé pour rien puisque vous allez bien passer vos partiels. C'est écrit dans cette circulaire à destination des directeurs d'université : "Pour les étudiants ainsi soumis à isolement et qui se trouveraient alors dans l’impossibilité de participer à une ou plusieurs épreuves, vous veillerez à organiser une session de substitution".

Attention à ne pas confondre session de substitution et session de rattrapages. Les rattrapages concernent les élèves présents le jour J, mais qui n'ont pas obtenu la moyenne aux épreuves. 

Lire aussi

Je suis aide à domicile, mes employeurs ne sont pas vaccinés. Puis-je refuser d'aller travailler ? 

Non, il n'y a pas d'obligation vaccinale pour vos employeurs, comme le précise cette note du ministère du Travail. "À partirA partir du moment où ils respectent les gestes barrières, vous devez aller travailler", nous précise-t-on par téléphone. Cela passe notamment par l'aération des pièces et le port du masque chirurgical, "systématiquement en votre présence". 

Sinon, vous êtes en droit d'exercer votre droit de retrait, puisqu'il y a un risque pour votre santé. C'est l'article L4131-1 du code du travail : "Le travailleur alerte immédiatement l'employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé".

Si vous êtes dans cette situation, Amélie d'Heilly, avocate en droit du travail, conseille d'exprimer son droit de retrait par écrit : "Soit vous laissez un mot chez vos employeurs, soit vous formulez votre droit de retrait dans un sms". Cela peut vous servir en cas de litige, par exemple si vos employeurs vous décomptent des jours. "Si vous êtes légitime à exercer votre droit de retrait, vous devez continuer à être payé normalement pendant toute votre absence", poursuit l'avocate. 

Envoyez vos questions en vidéo

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée, le20Hvousrepond@tf1.fr, ou désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée

Autre nouveauté, pendant cette rubrique du 20H, vous voyez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance Pardigon

Tout
TF1 Info