Covid-19 : le défi de la vaccination

Accélération de l’épidémie de Covid-19 : que disent les chiffres en France et chez nos voisins ?

Léa Tintillier | Reportage J. Devambez, P. Dumortier
Publié le 10 novembre 2021 à 10h36
JT Perso

Source : TF1 Info

L'essentiel

REBOND - La pandémie pourrait faire 500.000 morts de plus en Europe d’ici à février prochain, selon l'OMS. Que disent les chiffres en France et quelle est la situation dans les pays voisins ?

Emmanuel Macron a de nouveau pris la parole ce mardi à 20 heures, sur fond de reprise de l'épidémie de Covid-19. Bien qu’elle n’ait pas été le seul sujet abordé, la situation sanitaire était au centre de son allocution. À défaut d’une troisième dose de vaccin, le président a adressé une piqûre de rappel à tous les Français : l’épidémie repart de plus belle dans presque tous les départements français et il faut redoubler de prudence, notamment en respectant les gestes barrières. 

En effet, treize départements ont, depuis cette semaine, un taux d’incidence supérieur à 100. Rien de comparable, bien sûr, avec les vagues de l’hiver dernier ou de cet été, mais la hausse de l’épidémie est constante depuis un mois : +40% la semaine dernière. 

Une reprise qui se traduit par quelques hospitalisations, toutefois encore rares, comme à l’hôpital de Melun. "On avait nous, dans le service, ces dernières semaines, un, voire parfois deux patients. Aujourd’hui, nous en avons trois. Effectivement, ça monte un petit peu, mais ça reste pour l’instant un nombre qui est faible par rapport aux vagues que nous avons eues", affirme le chef de service de l’unité Covid de Melun dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Au niveau national, la hausse est très légère : 1104 patients sont actuellement en soins critiques en France. Mais l’enjeu est de résister à la vague épidémique qui se profile à nos frontières. 

Record de décès en Bulgarie et en Roumanie

L’Europe, surtout touchée à l’Est et en Europe centrale, est l’épicentre de l’épidémie. Au point que l'OMS s'est inquiétée la semaine dernière de voir "un demi-million de décès dus au Covid-19 dans la région d'ici février". Certains hôpitaux allemands sont déjà saturés. À Dresde, le service de réanimation est plein. "Le nombre de patients Covid double tous les dix à quinze jours. On doit interrompre les soins dans les autres services, transformer les lits et faire de la place pour les patients Covid", explique Robin Weidemann, chef de service de l’unité Covid à l’hôpital de Dresde en Allemagne. La Saxe conjugue taux d’incidence le plus élevé d’Allemagne et taux de vaccination le plus faible : 57%. Les habitants, jusqu’alors plutôt sceptiques, se ruent depuis quelques jours pour recevoir une dose dans les centres. 

Si le taux d’incidence atteint des records en Europe de l’Est, le nombre de morts quotidien progresse lui aussi. La Bulgarie et la Roumanie, où le nombre de nouveaux cas repart plutôt à la baisse, enregistrent le record mondial du nombre de décès : 418 morts par jour en moyenne, soit dix fois plus qu’en France. Ce sont aussi les deux pays qui affichent les plus faibles taux de vaccination dans l’Union européenne avec respectivement 21% et 32%.