Le WE

Covid-19 : que valent les nouveaux traitements ?

Publié le 12 novembre 2021 à 20h11, mis à jour le 12 novembre 2021 à 22h28
JT Perso

Source : JT 20h WE

La recherche avance aussi du côté des traitements contre le Covid-19. L'Agence européenne des médicaments a pour la première fois validé la mise sur le marché de deux anticorps monoclonaux : le Ronapreve et le Regkirona.

Le Ronapreve, une association de deux anticorps monoclonaux, est le traitement dont avait bénéficié Donald Trump en 2020. Ce médicament va empêcher le virus d'infecter nos cellules. L'Agence européenne des médicaments vient de lui accorder une autorisation de mise sur le marché.

Mais dans cet hôpital en région parisienne, on l'utilise depuis cet été chez des patients greffés pour qui la vaccination ne fonctionne pas bien, malgré trois doses. "Ils n'ont pas de taux protecteur d'anticorps. Et donc, on leur propose ce traitement préventif. Il n'empêche pas l'infection par la Covid, mais en tout cas, ça empêche les formes très sévères", rassure Dr Gaëlle Dauriat, pneumologue à l'hôpital Marie Lannelongue - Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph.

Le traitement complète donc la vaccination chez les plus fragiles. Mais il peut aussi être utilisé en cas de contamination, à condition de le prendre dans les cinq jours après l'infection. Ce qui va demander une certaine organisation. "Logistiquement, c'est très compliqué. Il va falloir que tout le corps médical soit informé, et la population aussi. Ça ne se fait qu'à l'hôpital, c'est une perfusion. Donc, il faut automatiquement qu'il y ait une place à l'hôpital", explique encore le Dr Gaëlle Dauriat. L'Agence européenne a également autorisé un deuxième médicament de la même famille, le Regkirona. Des anticorps monoclonaux plutôt bien tolérés par les patients mais qui coûtent cher, près de 2 000 euros l'injection.

TF1 | Reportage C. Bayle, W. Wuillemin


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info