VIDÉO - Autotests : quelle est la marge des pharmaciens ?

M.G | Reportage TF1 C. Diwo - P. Lormant - L. Delsol
Publié le 7 janvier 2022 à 10h06

Source : JT 20h Semaine

JUNGLE DES PRIX - Avec l'expansion du variant omicron et la multiplication des contaminations au Covid-19, le recours aux autotests explose. Dans les pharmacies, leur prix reste beaucoup plus élevé qu'en supermarché.

Ils sont devenus un outil (presque) indispensable du quotidien. Particulièrement prisés par les Français lors de cette cinquième vague de Covid, les autotests se vendent comme des petits pains. Plus de 2 millions d'exemplaires ont été écoulés sur la seule semaine dernière. Toutefois, les prix restent encore très disparates. 

Un décret gouvernemental du 28 décembre a autorisé les grandes surfaces à vendre ces autotests, à titre exceptionnel et jusqu'au 31 janvier prochain. Une aubaine pour plusieurs grands groupes qui se sont empressés de les céder à prix coûtant. Ainsi, comme l'indique l'enquête du 20H de TF1 en tête de cet article, les enseignes E. Leclerc et Intermarché vendent ces équipements de dépistage au prix de 1,24  euro (6,20  euros la boîte de cinq). Chez Auchan et Carrefour, le curseur est placé un petit plus haut puisque les boîtes de cinq autotests s'échangent à hauteur de 9,75 euros, soit 1,95 euro environ l'unité. Cela monte à 12,95 euros dans les magasins Monoprix. 

"Nous vendons 400 boîtes d’autotests par jour, ce qui représente 2000 tests. Ça a un succès fou", se réjouit auprès de TF1 Henry Zué, directeur d'un hypermarché Carrefour à Drancy. "Cela défie toute concurrence par rapport aux pharmacies", témoigne un des clients de l'enseigne. "Je trouve que la différence de prix est énorme", abonde un autre. 

Plus de 5 euros l'unité en pharmacie

Effectivement, les autotests sont encore bien plus chers dans les pharmacies de l'Hexagone. Il n'est d'ailleurs pas rare que le prix d'une unité monte jusqu'à 5,20 euros, seuil maximal fixé par le gouvernement. Il faut donc débourser plus de 25 euros pour débaucher une boîte de 5 autotests dans ces officines. Depuis la récente ouverture à la concurrence, la différence avec le prix affiché en grande surface est considérable pour les consommateurs. Un delta qui correspond à la marge que réalisé chaque établissement, et qui est justifié selon Éric Myon, un pharmacien parisien. "On n’est pas sur un test de confort. On est sur un test de diagnostic qui permet de savoir si oui ou non on est positifs au Covid-19. Qu’est-ce que l’on fait après ? Comment on gère les déchets ? Toutes ces informations-là sont clé", martèle-t-il. Il n'en reste pas moins que les pharmacies réalisent un bénéfice à chaque autotest vendu.

Mais au fait, combien ces autotests sont-ils produits ? Une équipe de TF1 s'est rendue dans une usine de l'Est de la France pour tenter d'y voir plus clair. Le prix de fabrication oscille "entre 1,50 euro et 2,50 euros"Ça va vraiment dépendre de la finalité et du type de demande du client", explique Gaël Levy, directeur industriel de Biosynex. Une boîte de 5 autotests coûte par exemple moins cher à produire que ceux vendus à l’unité, ajoute-t-il. 

Selon les données de Santé Publique France, plus de huit millions de tests ont été réalisés en France entre le 27 décembre 2021 et le 2 janvier 2022. Il s'agit d'un record absolu sur une semaine depuis le début de l'épidémie en France. 


M.G | Reportage TF1 C. Diwo - P. Lormant - L. Delsol

Tout
TF1 Info