Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : quid de la vaccination pour les patients guéris du virus ?

M.D.
Publié le 1 juin 2021 à 12h22, mis à jour le 1 juin 2021 à 12h28
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

RECOMMANDATIONS - La plupart des patients guéris développent une bonne réponse immunitaire. Doivent-ils se faire vacciner pour autant et dans quel délai ? Une seule dose suffit-elle ? Qu'en est-il pour ceux qui ignorent avoir eu le Covid ?

Quelque 6 millions de Français auraient attrapé le Covid depuis le début de la pandémie. Or on le sait, une fois guéri de l’infection, l'organisme produit naturellement des anticorps qui rendent une nouvelle contamination peu probable. Pour autant, les médecins recommandent de se faire vacciner et ce même si l’infection remonte à plusieurs mois, notamment à cause des variants. 

Pour vous aider dans vos démarches, on fait le point. 

Quand vous faire vacciner ?

Tout dépend du moment où vous avez été infecté par le virus. Si les patients guéris du Covid-19 développent une bonne réponse immunitaire, ils ne sont pas à l’abri d’être à nouveau infectés. Car les mécanismes de défense mis en œuvre par le corps commencent peu à peu à perdre en efficacité au fil du temps. Inutile pour autant de se précipiter dans un centre de vaccination. "Il faut respecter ce délai réglementaire de trois mois et après il est possible de se faire vacciner. Mais il est plutôt recommandé d’attendre six mois", estime Dr Nesrine Rahmouni, médecin généraliste. Idéalement, l'intéressé devra fournir une preuve de la contamination le jour de l'injection.

Une ou deux doses ?

Même si l’infection remonte à plus d’un an, une seule dose suffit. Car lorsque qu'une personne a eu le Covid, son système immunitaire se défend encore mieux contre les variants. "On constate à l’heure actuelle qu’une seule dose est plus efficace chez les gens qui ont eu un antécédent de Covid pour couvrir l’ensemble des variants que deux doses chez ceux qui n’ont pas eu la maladie. C’est un peu comme un rappel de vaccin", souligne le Pr Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des malades infectieuses de l’Hôpital Henri-Mondor (AP-HP) à Créteil (Val-de-Marne). 

Comment savoir si vous avez été infecté ?

Un Français sur cinq aurait-été contaminé par le Covid sans le savoir, d'où la question de la mise en place d'un dépistage au moment de la vaccination. Il existe en effet des tests sanguins capables de détecter en quelques minutes un antécédent d’infection. La question est à l’étude, notamment avec l’ouverture de la vaccination aux plus jeunes qui sont souvent asymptomatiques. "Il y a un réel intérêt à les dépister de façon concomitante à la vaccination par l’intermédiaire de tests sérologiques qui peuvent se faire très rapidement. Ainsi, si la personne a bien été infectée, dans ce cas-là, on ne lui donnera qu’une seule dose de vaccin", explique le Dr Lise Alter, directrice de l’évaluation des vaccins à la Haute autorité de Santé (HAS). 

Lire aussi

Pour autant, le déploiement de ces tests ne fait pas l’unanimité parmi les scientifiques. La HAS doit se prononcer sur ce sujet début juin.


M.D.

Tout
TF1 Info