Covid-19 : la France face à la 7e vague

Reprise de l'épidémie de Covid : va-t-elle gâcher les vacances ?

V. Fauroux | Reportage vidéo : Paul Géli, Loïza Larvor et Mathilde Calloque.
Publié le 6 juillet 2022 à 17h59
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Santé publique France a enregistré plus de 206.000 nouveaux cas de contamination sur les dernières 24 heures.
Une septième vague de Covid qui tombe bien mal juste avant les départs en vacances d'été.
Illustration en Bretagne.

Il fait son grand retour. Le masque revient en force, et avec lui les files d'attente devant les pharmacies. Les cas de Covid-19 sont en effet en recrudescence avec plus de 206.000 contaminations sur les dernières 24 heures, selon les données de Santé publique France publiées mardi soir. Et chacun peut en témoigner dans son entourage. "Il y a beaucoup plus de monde qui sont contact ou qui sont contaminés donc on sent que ça revient", explique dans la vidéo du JT de TF1 en tête de cet article la cliente d'une pharmacie de Brest qui a pratiquement doublé son nombre de tests en quelques jours. "Il y a trois à quatre semaines, on faisait peut-être 50 tests par jour maximum. Là, on est à environ une centaine, donc on sent que ça repart", affirme Sapiens Iyarwema. Et la moitié des tests sont positifs. 

Les demandes de vaccins explosent

À la veille des vacances, les familles sont donc inquiètes pour l'été. D'autant qu'on observe une flambée des cas plus importante sur les littoraux et les lieux de villégiature. Ainsi, en Gironde, le taux d'incidence s'élevait, au 5 juillet, à 1376 cas pour 100.000 habitants et dans les Alpes-Maritimes à 1364 cas pour 100.000 habitants. Quant au Finistère, il y est de 1294 et en Vendée de 1275. 

Pour sauver tant bien que mal celles-ci, certains se ruent sur la dose de rappel. Les demandes de vaccins explosent. "On ne prend plus personne sur liste d'attente. On a des demandes quotidiennes, voire plusieurs fois par heure. Donc, c'est vraiment compliqué là de faire face à la demande. On aimerait bien qu'il y ait des centres qui rouvrent", constate Élise Leclere, pharmacienne adjointe.

Lire aussi

Chez les commerçants et les restaurateurs, on croise aussi les doigts pour la saison estivale. "Est-ce que ça va vraiment revenir ou pas, on ne sait pas trop. Est-ce qu'on va devoir refermer, peut-être pas", se demande Marion, serveuse dans un bar. Dans l'établissement voisin, les employés portent à nouveau le masque depuis déjà deux semaines. "Le patron nous a demandé de remettre le masque en cuisine et pendant le service par prévention, au vu des cas de Covid qui augmentent", avance Lucie. 

Pour l'heure, le gouvernement n'évoque pas le retour des restrictions sanitaires obligatoires. Même si le nouveau ministre de la Santé, François Braun a rappelé que le port du masque était recommandé "dans les lieux bondés, les transports en commun et les transports pour les vacances". 


V. Fauroux | Reportage vidéo : Paul Géli, Loïza Larvor et Mathilde Calloque.

Tout
TF1 Info