La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

VIDÉO - Réveillon sous Covid : rush sur les autotests dans les pharmacies

Léa Tintillier | Reportage P. Lefrançois, F. Miara
Publié le 21 décembre 2021 à 9h50, mis à jour le 21 décembre 2021 à 9h57
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

COVID-19 - A l’approche de Noël, énormément de monde se rue dans les pharmacies pour se faire tester ou acheter des autotests. Reportage dans deux petites officines marseillaises.

À Marseille comme partout en France, certaines personnes se sont levées tôt pour être les premiers à l’ouverture des pharmacies. Le but : éviter la foule de la journée pour passer un test antigénique. "Je suis cas contact mais vaccinée deux fois et comme je ne sais pas si je suis positive ou pas, si je dois m’isoler ou pas, je suis venue faire un test", témoigne une Marseillaise dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. "Ma fille devait recevoir sa deuxième injection et elle était cas contact donc on a préféré repousser un peu. Là on fait un test et si elle est négative, on la vaccine", affirme un père de famille. 

Le pharmacien qui réalise ces tests a dû réorganiser son équipe qui jongle entre vaccinations et tests. Tous savent que la cadence va s’accélérer ces prochains jours à l’approche du réveillon. "On va peut-être arriver à 70-80 tests la journée. On assume parce que c’est notre rôle de le faire mais avec un prix de fatigue pour notre personnel et nos confrères", déclare-t-il. 

Les autotests, produits phare de Noël

Même chose devant une autre pharmacie marseillaise. À l’intérieur, les clients font la queue pour le produit phare de Noël : les autotests. De nombreuses officines sont en rupture mais celle-ci a eu de la chance. "Dimanche, on a pu se faire livrer des autotests par cinq et aujourd’hui, c’est tout ce qu’on a. J’attends aussi une livraison d’autotests par un", montre-t-il dans notre reportage. 

Lire aussi

Vendus entre cinq et six euros pièce, ces autotests ne sont pas remboursés. Mais peu importe, les clients en ont besoin. "Noël approche et nous, on a deux cas contact à la maison", affirme une mère de famille. "J’en achète pour la famille qui vient pour Noël au cas où. Ils sont vaccinés avec deux doses mais ils n’ont pas la troisième", poursuit une autre dame. Les pharmaciens le précisent bien : les autotests sont aussi fiables que les antigéniques effectués en pharmacie. 


Léa Tintillier | Reportage P. Lefrançois, F. Miara

Tout
TF1 Info