L'explosion des cas de Covid en Chine pourrait entraîner un manque de certains médicaments courants en France.
Si nous sommes encore loin de la pénurie, le risque de tension existe.

En pharmacie, ces dernières semaines, il est difficile de trouver ces médicaments : le Doliprane en comprimés, le Dafalgan, ou encore le Doliprane pédiatrique. Alors, pour faire face à ces tensions d'approvisionnement, le gouvernement a imposé des restrictions aux pharmaciens. "Pour le paracétamol, on a une limitation de délivrance à deux boîtes pour les personnes sans ordonnance", précise Laurent Meyssonnier.

Plus de la moitié de la matière première vient de Chine

En France, le Doliprane est produit par les laboratoires Sanofi de Lisieux et de Compiègne, le Dafalgan et l'Efferalgan par les laboratoires UPSA à Agen. Mais la matière première, le paracétamol, nécessaire à leur fabrication, vient de l'étranger. Plus de la moitié vient de Chine, un quart d'Inde et le reste des États-Unis.

Avec la hausse des cas de Covid-19, les Chinois consomment beaucoup de Doliprane et de Dafalgan. Résultat, le gouvernement chinois a réquisitionné certaines usines de production et interdit l'exportation de paracétamol à l'étranger. L'ibuprofène, lui aussi très demandé dans le pays, pourrait à son tour être concerné. Pour l'instant, Sanofi, qui se fournit en Chine, assure avoir assez de stock de paracétamol.


TF1 | Reportage Maureen Alibert, Jean-Pierre Féret

Tout
TF1 Info