La France face à une 3e vague d'ampleur

Covid-19 : dans les hôpitaux de Rhône-Alpes, l'accalmie tarde à venir

Publié le 17 novembre 2020 à 13h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Si l'épidémie montre des signes de ralentissement au niveau national, les professionnels de santé appellent à la vigilance. La situation reste encore tendue en Rhône-Alpes.

Le pic de la 2e vague de l'épidémie de Covid-19 a-t-il été atteint ? Dans la région la plus touchée par le virus, en Rhône-Alpes, l'accalmie tarde en tout cas à se faire ressentir. Les hôpitaux sont toujours saturés et les soignants complètement épuisés. A Valence (Drôme), dans le service de pneumologie du CHU de la commune, il est encore impossible de confirmer si le plus haut de l'épidémie est passé. A l'heure actuelle, toutes les chambres sont occupées par des patients Covid. Et on n'y a jamais connu un taux de mortalité aussi important.

Au total, 150 patients atteints du coronavirus sont hospitalisés à Valence, et les équipes ne constatent pas encore d'amélioration. Une cellule de crise se réunit au CHU trois fois par semaine pour évaluer la situation et demander d'éventuels transferts de patients. Déjà, on craint les effet d'un déconfinement trop hâtif. "Si on refait les mêmes erreurs que la dernière fois, un déconfinement complet, avec un certain mépris pour les gestes barrières, probablement qu’on risque de vivre une 3e vague", s'inquiète le Dr. Matthieu Jeannot, chef du service réanimtion du CHU.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info