La France face à une 3e vague d'ampleur

Déconfinement : "Il ne faut surtout pas abandonner les mesures barrières", selon la Pr Anne-Claude Crémieux

TF1
Publié le 30 avril 2021 à 11h16, mis à jour le 30 avril 2021 à 11h33
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

VIGILANCE - D’un point de vue épidémiologique, est-ce le bon moment pour relâcher les contraintes, sachant que le nombre des personnes en réanimation est encore très élevé ? Sur le plateau de TF1, le Pr Anne-Claude Crémieux appelle à la prudence.

Le plan de déconfinement en quatre étapes, du 3 mai au 30 juin, détaillé par Emmanuel Macron dans une interview donnée à différents titres de la presse régionale est favorablement accueilli par la majorité des Français, selon notre sondage Harris Interactive. 

Mais si 44% des personnes interrogées estiment que le rythme de déconfinement est adapté, 30% le jugent trop précipité. Le virus continue en effet de circuler activement et la tension hospitalière reste forte à 112,6%, tandis que le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation est actuellement juste en dessous de la barre élevée des 6000.  

"Couverture vaccinale de la population pas suffisante"

Une situation qui empêche de crier victoire trop tôt et pousse à la prudence. La professeure Anne-Claude Crémieux estime en effet que "certes, on peut relâcher certaines contraintes et donner un peu de liberté : on voit bien qu’il y a une vraie demande sociale"

Mais, poursuit infectiologue de l'hôpital Saint-Louis à Paris, "il ne faut surtout pas relâcher sa vigilance, il ne faut surtout pas abandonner les mesures barrières qui nous protègent, qui protègent nos proches. Et cela, tant que la couverture vaccinale de la population ne sera pas suffisante"

Lire aussi

"On pourra progressivement ouvrir la société, mais il faut que la population soit protégée par le vaccin. Ce n’est pas encore le cas", insiste la Pr Crémieux. Pour l'heure, près de 15 millions de premières doses  de vaccin anti-Covid ont été injectées et un peu plus de 6 millions de personnes ont d'ores et déjà reçu les deux doses. 


TF1

Tout
TF1 Info