La France face à une 3e vague d'ampleur

Dr Gérald Kierzek : "Il faut juste regarder les chiffres tranquillement, sans s'affoler et respecter les mesures barrières"

Publié le 29 août 2020 à 20h01, mis à jour le 29 août 2020 à 21h47
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'essentiel

Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'hôpital Hôtel-Dieu (AP-HP) à Paris et consultant TF1-LCI, était l'invité du 20 heures de TF1 ce samedi. Il a assuré que la reprise des chiffres aux urgences ne se voit pas encore à l'hôpital.

Selon le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste et consultant TF1-LCI, l'augmentation des cas positifs aux urgences n'est pas suivie d'hospitalisation, et encore moins d'admissions en réanimation. Il s'agit de gens jeunes, qui ne sont pas malades ou très peu symptomatiques et qui se font tester. Ils n'ont donc pas de facteurs de risques. Il explique également qu'il ne faut pas comparer les chiffres lors du pic épidémique du mois de mars ou avril et les données actuelles. Aujourd'hui, tout le monde peut se faire tester. Pas d'affolement, assure-t-il.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 29/08/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 29 août 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.