COVID-19 - Le nouveau protocole sanitaire à l'école prévoit de fournir gratuitement deux autotests aux parents des élèves dès qu'ils sont cas contacts. Des kits de dépistage qui permettront de savoir si les enfants sont positifs ou pas.

Maëlia est cas contact. Un élève de sa classe a le Covid-19. Immédiatement, son père l'emmène faire un test à la pharmacie ou au laboratoire, négatif. Nouveauté ce mardi matin, la pharmacienne lui donne deux boîtes d'autotests à faire à la maison. Ils sont gratuits, remboursés par l'Assurance-maladie directement au pharmacien. Il n'y a pas de risque de pénurie pour l'instant.

Une classe concernée, c'est une dizaine de parents et d'enfants qui font la queue. Une heure et demie d'attente sous la pluie ce matin. Les autotests ne font pas l'unanimité. "On a peur de lui faire mal, puis on sait que ce n'est pas agréable pour lui" ; "Ils ne sont pas assez fiables pour moi", lancent certains parents.

Une heure plus tôt devant cette école primaire, le nouveau protocole rassure, à commencer par la directrice. "Le fait de ne pas avoir à fermer de classe à partir de trois cas positifs. De toute façon, la continuité pédagogique va être beaucoup plus facile", explique-t-elle. Le taux d'incidence des 6-10 ans augmente fortement. Il frôle les 1500 cas pour 100.000 enfants.


TF1 | Reportage J. Devambez, N. Yildiz Bednarick, J. Clouzeau

Tout
TF1 Info