Le 13H

Vous ne ferez plus votre lit le matin après avoir lu cet article

Virginie Fauroux | Reportage vidéo Jacques Rieg-Boivin et Laurence Claudepierre
Publié le 28 septembre 2022 à 16h45
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Faites-vous partie de ceux qui cherchent une bonne raison pour ne pas (ou plus) faire votre lit le matin ? Une étude pourrait vous y aider.

Faire ou ne pas faire son lit le matin ? Cette question agite les plus paresseux d'entre nous. "Je sors du lit et je m'en vais", affirme par exemple une jeune femme dans la vidéo du JT de TF1 ci-dessus. "Je remets la couette rapidement, tout simplement", fanfaronne de son côté un jeune homme. Alors, qui a raison ?

1,5 million d'acariens

Une étude réalisée en 2006 par des chercheurs du centre d’immunologie de l’Université de Kingston en Angleterre, et récemment relayée par Slate, a tranché : ne pas faire son lit chaque matin serait bon pour notre santé. Pour arriver à cette conclusion, ces scientifiques ont déterminé que le fait de remettre ses draps ou sa couette aussitôt après son réveil créait un lieu parfait pour les acariens, qui prolifèrent notamment dans les matelas et les oreillers. 

Ces bêtes microscopiques raffolent en effet de l’humidité et de la chaleur, générées par la transpiration que nous produisons pendant notre sommeil. Additionné à une faible ventilation, un lit fait devient ainsi un lieu de vie idéal pour les 1,5 million d'acariens qui s'y cachent, ce qui peut augmenter les risques d’asthme et d’allergies chez certaines personnes.

Lire aussi

Pour cette équipe de chercheurs, il serait donc préférable de faire son lit le soir, même si cela intervient quelques heures seulement avant de le défaire pour se coucher. Une révolution culturelle pour certains d'entre nous pour qui, jusqu'à maintenant, il n'était pas question de sortir de sa chambre en laissant un lit défait. À l'image d'Emmanuelle Wicker, maman de deux adolescentes, qui se charge chaque matin de faire les lits de ses filles et témoigne dans le reportage de TF1: "J'aère, je tire un peu les draps et je referme", dit-elle. 

Désormais, il faudrait que cette mère de famille s'en tienne à sa première intention : aérer la pièce. Puisque selon ces mêmes chercheurs britanniques, les acariens peuvent être éliminés grâce à l’air frais et à l’exposition au soleil.


Virginie Fauroux | Reportage vidéo Jacques Rieg-Boivin et Laurence Claudepierre

Tout
TF1 Info