Sommeil : plongez dans les bras de morphée

Sommeil : les Français dorment de moins en moins bien

Aurore Briffod
Publié le 16 mars 2022 à 16h59
JT Perso

Source : TF1 Info

Sept Français sur dix déclarent avoir eu des problèmes de sommeil récemment, selon une étude Ifop.
Les femmes sont plus touchées que les hommes.
Les causes sont multiples : les angoisses du quotidien, les maux de dos, mais aussi les écrans avant de dormir.

Le manque de sommeil, mal du siècle ? Au fil des mois, les Français dorment de moins en moins bien. Une nouvelle enquête, publiée à l’occasion de la journée mondiale du sommeil, vendredi 18 mars, vient confirmer cette tendance. 70% des personnes interrogées ont déclaré avoir eu des problèmes de sommeil dans les huit derniers jours. Un score jamais atteint auparavant. Avec la crise sanitaire, la proportion de la population ayant vécu de récents problèmes de sommeil était déjà passée de 49% à 66%. 

Cette enquête Ifop, menée entre le 1er et le 3 mars 2022, montre des résultats encore plus préoccupants chez les femmes. Alors qu’elles subissent une charge psychique déjà plus importante (cauchemars plus fréquents, charge mentale quotidienne, etc.), 38% d’entre elles se disent insatisfaites de leur sommeil. Les hommes sont plus sereins : un sur quatre déclare être insatisfaits. 

Les écrans, mauvais pour le sommeil

Parmi les causes : la crise sanitaire, l’actualité internationale ou encore les problèmes du quotidien. D’autres facteurs compliquent également le sommeil. Un Français sur deux déclare regarder la télévision ou des vidéos avant de dormir. La présence d’écrans s'avère néfaste sur l’attention et la sollicitation du cerveau. Des effets encore plus prononcés chez les jeunes, plus nombreux à regarder leurs écrans avant de dormir. 

Lire aussi

Le mal de dos est également à l’origine des troubles du sommeil. Quand 20% des Français déclarent avoir vécu "beaucoup" de problèmes de sommeil dans les huit derniers jours, ils sont la moitié pour les personnes souffrant de maux de dos. 

Parmi les personnes qui déclarent avoir eu des troubles récents du sommeil, celles, atteintes du mal de dos, sont très nombreuses.  

Étude réalisée entre le 1er et 3 mars sur un échantillon représentatif de la population française de 1 007 personnes.


Aurore Briffod

Tout
TF1 Info