Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Flambée des contaminations : un casse-tête pour les employeurs

Publié le 24 décembre 2021 à 20h07, mis à jour le 24 décembre 2021 à 22h25
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le variant Omicron commence aussi à donner des sueurs froides aux employeurs. Le nombre d'arrêts de travail a été multiplié par sept entre le 1er novembre et le 15 décembre. Et en ces périodes de fêtes, remplacer les absents relève du casse-tête.

En ce réveillon de Noël, ce restaurant affichera complet. Mais dans le planning des équipes, les trous s’accumulent. En deux jours, trois salariés ont contracté le Covid-19. Le système D, l’une des solutions pour combler des absences toujours plus nombreuses. Mais dans ce restaurant de Val Thorens, il a fallu recruter six personnes en urgence.

Le variant Omicron, plus contagieux, provoque une vague d’absentéisme dans tous les secteurs. Casse-tête pour ma gérante de cette société de transport. Une dizaine de ses chauffeurs est à l’arrêt. Impossible de livrer tous ses clients en plein rush de fin d’année. Pour continuer à tourner, l’entreprise propose donc à ses salariés des heures supplémentaires.

L’épidémie n’épargne pas non plus le monde du spectacle. La moitié de la troupe du Roi Lion est positive au Covid-19. Représentations annulées jusqu’au 30 décembre. Même décision au Moulin Rouge ou dans ce théâtre parisien. Ici, tout le monde est vacciné, mais les arrêts maladie se multiplient.

En janvier, le variant Omicron pourrait provoquer plusieurs centaines de milliers de cas par jour. Il est possible que les règles d’isolement changent d’ici là afin d’éviter aux entreprises de faire face à un absentéisme sans précédent.

T F1 | Reportage J.M. Bagayoko, M. Stiti, Y. Matisse


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info