Le 20h

Grève des médecins généralistes : pourquoi la profession est en colère

TF1 | Reportage Caroline Bayle, Jean-François Drouillet
Publié le 1 décembre 2022 à 10h23
JT Perso

Source : Le JT

Ce jeudi et vendredi, vous trouverez peut-être le cabinet de votre médecin fermé à la suite d’un appel à la grève.
Les médecins libéraux demandent une augmentation du tarif de consultation.
Mais quelles sont les raisons profondes de leur mécontentement ?

Ces jeunes généralistes ont ouvert leur cabinet il y a trois ans, juste avant le Covid, à Saint-Ouen, un désert médical. Dans leur courrier du jour, de nouvelles réclamations de l’Assurance maladie. Il leur faut justifier certaines consultations ou même des prescriptions de médicaments. Ces contraintes administratives motivent, en partie, leur décision de fermer leur cabinet pendant deux jours, à contre cœur.

Une nouvelle action le 26 décembre ?

À Saint-Ouen, sept médecins sont déjà partis. Et il y en a autant sur le départ. Pour faire face, le cabinet ouvre six jours sur sept mais les délais de rendez-vous s’allongent. Les médecins sont débordés. Les médecins grévistes réclament une augmentation de la consultation de 25 à 30 euros minimum et souhaitent sortir des objectifs que l’Assurance maladie leur impose.

Lire aussi

Un mouvement bien compris par les patients. Cette grève survient en pleine période de négociations entre syndicats et l’Assurance maladie, comme tous les cinq ans. S’ils n’étaient pas entendus, les médecins menacent d'une nouvelle action dès le 26 décembre.


TF1 | Reportage Caroline Bayle, Jean-François Drouillet

Tout
TF1 Info