L’épidémie de grippe saisonnière

Grippe : l'épidémie repart partout dans l'Hexagone

T.M | Reportage Eleonore Payro G. Martin
Publié le 17 mars 2022 à 15h50, mis à jour le 17 mars 2022 à 18h44
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L’épidémie de grippe progresse vite et couvre désormais tout le pays, à l’exception de la Corse.
Un pic plus tardif que les autres années, ce qui n'est pas sans lien avec le Covid.

Alors que le Covid a perdu en intensité, la grippe remplit à son tour les cabinets des médecins. L'épidémie poursuit sa progression en France et touche désormais quasiment tout l'Hexagone, à l'exception de la Corse. Elle repart même en Île-de-France, après avoir reflué en début d'année. 

Dans un centre SOS Médecins de Côte-d'Or, les appels s’enchaînent depuis quelques jours. "Ils ont presque doublé, témoigne Clément Carette, standardiste à SOS 21. On a presque que des symptômes grippaux."  La plupart des patients sont des enfants et des adolescents, on compte peu de personnes âgées. "Mais si la grippe continue son expansion, ça va forcément toucher des personnes plus âgées, plus fragiles", prévient le Dr Raymond Gauyacq dans le reportage en tête de cet article. 

Gestes barrières en recul

Cet envol de la grippe est inhabituellement tardif. Ces dernières années, le pic de l'épidémie avait plutôt lieu en février. Les gestes barrières dont le port du masque ont contribué à freiner sa transmission. Mais les Français, moins infectés que d'habitude, sont aussi moins immunisés collectivement, ce qui a favorisé une reprise de l'épidémie cet hiver. Et désormais "les gestes barrières sont moins respectés, le port du masque devient accessoire", constate le Dr Gauyacq.

Lire aussi

Plus d'une personne à risque sur deux s'est fait vacciner cette année, un chiffre en légère hausse par rapport aux années précédentes. Mais les injections, remontant à l'automne ,pourraient avoir perdu en efficacité.


T.M | Reportage Eleonore Payro G. Martin

Tout
TF1 Info