Bien dans son corps, bien dans sa tête

Business du sommeil : que valent les gadgets qui promettent de vous endormir ?

M.D.
Publié le 23 avril 2021 à 17h34, mis à jour le 19 janvier 2022 à 16h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ZZZzzzzz - Les trois quarts d’entre nous ont des problèmes pour s’endormir ou se réveillent plusieurs fois dans la nuit. Du bol tibétain aux exercices de méditation, en passant par le bandeau sonore, il existe des solutions. Mais que valent-elles vraiment ?

La durée et la qualité du sommeil sont essentielles pour rester en bonne santé physique et mentale. Mais nous dormons de moins en moins et les Français sont nombreux à dire souffrir de troubles du sommeil. D'autant que la crise sanitaire et le confinement n’ont rien arrangé.

Vous aider à rejoindre plus rapidement les bras de Morphée, c'est justement la promesse d'une kyrielle d'objets. De la box avec des leçons de méditation (79,95 euros) au simulateur de coucher du soleil (89 euros), jusqu’au bol tibétain (45,95 euros), ils vous promettent de retrouver un sommeil de rêve. Mais sont-ils vraiment efficaces ?

Pour le savoir, une équipe de TF1 a demandé à Lola Ribeyreix, 29 ans et insomniaque depuis maintenant deux ans et demi, de tester l'une de ses solutions, un bandeau sonore pour s'endormir. Et son verdict est pour le moins mitigé : "Le bruit de la nature, c’est quelque chose qui m’apaise. Alors, forcément ça m’a mis dans une ambiance d’endormissement. Mais ça n’empêche pas les réveils nocturnes", témoigne au réveil, déçue, la jeune femme.

Le fait d’avoir payé pousse le consommateur à s’accrocher à un programme

Le Dr Olivier Pallanca

Rien d’étonnant selon le Dr Olivier Pallanca, psychiatre, neurophysiologiste et coauteur de Dormir sans médocs ni tisanes (aux éditions Marabout). "La plupart des objets qu’on trouve dans le commerce ont pour effet en fait de favoriser l’endormissement, avec le risque toutefois de provoquer une dépendance aux objets", souligne le praticien. En clair, ils n’améliorent pas la durée ni la qualité de votre sommeil. "Le fait d’avoir payé pousse le consommateur à s’accrocher à un programme. C’est le même principe que pour la psychanalyse, poursuit le spécialiste. C’est quand vous payez que vous commencez à vous investir dans la thérapie."

Pour ne pas se ruiner, il existe des techniques gratuites comme la relaxation par les sons, ce qu’on appelle l’ASMR. Chacune des vidéos du youtubeur Florian Boullot dépasse les 100.000 vues. Pendant 15 minutes, il enregistre, tour à tour, le bruit de "pompom" d’une enveloppe à bulles ou encore de simples gants, dans le but de nous aider à nous endormir. "Il y a des capacités d’endormissement qui sont incroyables. Les grands insomniaques ne vont peut-être pas sauver totalement leur nuit. Mais la qualité du sommeil est vraiment améliorée", assure ce sophrologue. Ça ne coûte rien d'essayer.


M.D.

Tout
TF1 Info