Covid-19 : le défi de la vaccination

Nouveau variant à Bordeaux : un foyer épidémique sous surveillance

Publié le 22 mai 2021 à 20h03
JT Perso

Source : JT 20h WE

En début de semaine, 5 000 doses s'apprêtent à arriver à Bordeaux, pour le quartier de Bacalan où un foyer d’un variant très rare, d'un degré de contagiosité méconnu, a été détecté. La population y est invitée à se faire dépister et vacciner massivement.

Depuis ce samedi matin, c’est un défilé incessant dans ce centre de dépistage bordelais. Dans la file d’attente, beaucoup de familles. L’école du quartier de Bacalan a fermé il y a quelques jours, après la découverte parmi les élèves de plusieurs contaminations dues à un variant très rare du coronavirus. En une seule journée, 350 habitants ont répondu à l’appel des autorités sanitaires qui cherchent à stopper au plus vite ce foyer épidémique.

Depuis début mai, 50 cas ont été identifiés. Vincent Maurin, directeur d’école et adjoint au maire (PCF) de Bordeaux (Gironde), explique : “Des familles qui se sont regroupées. Il y a eu, du coup, une dissémination par des fratries ou des cousinades entre enfants”. Le variant est rare mais n’est pas inconnu. Identifié pour la première fois au Royaume-Uni il y a plusieurs mois, il s’est peu répandu.

Seuls quelques cas isolés ont été trouvés en Auvergne-Rhône-Alpes, dans le Grand-Est, en Île-de-France, jusqu’à ce cluster bordelais. Il faisait déjà l’objet d’une surveillance à cause d’une mutation qu’on retrouve dans les variants brésilien, sud-africain ou indien. La bonne nouvelle, c’est qu’à Bordeaux, les personnes contaminées n’ont pas développé de formes graves et qu’aucune n’étaient vaccinées. L’ARS va donc accélérer la vaccination. Dès mercredi, les habitants du quartier de plus de 18 ans pourront profiter de ces doses dans les centres de vaccination ou dans les pharmacies.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info