Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Nouvelle vague de Covid-19 : faut-il se vacciner avant les fêtes ?

Laetitia A.D. | Reportage : Gwenaelle Bellec, Jean-Yves Mey
Publié le 4 décembre 2022 à 16h27
JT Perso

Source : JT 13h WE

Avant de passer les fêtes en famille, beaucoup se questionnent sur leur statut vaccinal.
On pense souvent être à jour, alors que le protocole a pourtant évolué.
Le 13H Week-end de TF1 fait le point sur le rappel vaccinal.

Vais-je devoir faire une dose de rappel ? C'est la question que nombre de Français se posent alors que les fêtes de fin d'années se profilent. Interrogée par notre équipe de TF1, la plupart des personnes rencontrées pensent être à jour pour leur vaccin anti-Covid. Selon elles, nul besoin d'une nouvelle dose au vu de leur âge et de la situation épidémique en France. 

Pourtant, depuis plusieurs mois, les protocoles de rappels vaccinaux se sont ouverts à de nouvelles tranches d'ages en fonction de l'évolution de la pandémie en France. Aujourd'hui, très peu de personnes interrogées semblent informées des dernières recommandations sanitaires.

Nos reporters se sont rendus dans une pharmacie où l'on vaccine sans rendez-vous ni ordonnance deux fois par semaine. Alors que les plus de 80 ans en sont à leur cinquième dose, ceux entre 60 et 80 ans en sont normalement à leur quatrième dose de vaccin, d'après Catherine Demarle, pharmacienne de Clamart. "Il faut savoir que la vaccination est ouverte à tout le monde à partir du moment où on a une personne fragile dans son entourage", ajoute-t-elle dans la vidéo en tête de l'article.

Un rappel vaccinal recommandé six mois après la dernière dose

Pour être immunisé au mieux, ce qui compte c'est le délai écoulé depuis le dernier vaccin. Pour les plus de 60 ans, les autorités recommandent un rappel six mois après la dernière dose. Pour les plus de 80 ans, un rappel est conseillé trois mois après. 

Pour l'instant, le message n'est pas passé à cause sans doute d'une banalisation du Covid et d'un manque de clarté des messages sanitaires. À quinze jours des fêtes de fin d'année, "C'est important de faire ce rappel vaccinal aujourd'hui, parce que dans quinze jours, les gens qui font un rappel aujourd'hui seront bien protégés", analyse la professeure Anne-Claude Crémieux, infectiologue.

MINISTERE DE LA SANTE
Lire aussi

En France, les chiffres de l'épidémie repartent à la hausse. Près de 59.000 cas positifs ont été enregistrés ce vendredi 2 décembre, soit une augmentation des cas de plus de 20% en une semaine. 


Laetitia A.D. | Reportage : Gwenaelle Bellec, Jean-Yves Mey

Tout
TF1 Info