Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

Lavage des mains : l'eau froide aussi hygiénique que l'eau chaude ?

Maëlane Loaëc | Reportage TF1 Charles Diwo, Maureen Alibert et Lorraine Poupon
Publié le 6 octobre 2022 à 15h29
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'eau chaude sera coupée cet hiver dans les toilettes des bâtiments publics, comme l'exige le plan de sobriété du gouvernement.
Si la mesure permet de faire des économies d'énergie, le lavage des mains à l'eau froide est-il aussi efficace ?

Alors que les prix de l'énergie ne cessent de flamber, chaque geste compte, martèle l'Élysée. Dans les sanitaires des mairies, préfectures et administrations, désormais l'eau chaude est bannie, une mesure forte du plan de sobriété énergétique présenté ce jeudi par le gouvernement. "Couper l'eau chaude partout, surtout dans les sanitaires, sauf les douches, c'est quand même une mesure qui va bien sûr baisser la note d'électricité", appuie dans le reportage du 20H de TF1 ci-dessus Jean-Michel Fourgous, président de la communauté d'Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Dans ces toilettes, vous ne pourrez donc plus vous laver les mains qu'à l'eau froide. Le chauffage de l'eau représente 10% de la consommation d'énergie dans les bâtiments publics, explique en effet le ministère de la Fonction publique. Les gains en énergie sont frappants : il faut 22,35 kWh pour chauffer à l’eau nécessaire à 1000 lavages de mains à 38 °C, contre seulement 3,99 kWh à 15 °C, soit 82% de moins, relève Ouest-France.

Cette nouvelle mesure est déjà en vigueur dans d'autres pays européens, cnotamment en l'Allemagne. Mais se laver les mains à l'eau froide est-il moins efficace que l'eau chaude pour vaincre les bactéries ? 

Tout aussi performant, à condition d'utiliser du savon

Le lavage des mains est la mesure d'hygiène la plus efficace pour prévenir la transmission de tous les microbes hivernaux, selon l'Organisation Mondiale de la Santé. À l'heure où les cas de Covid-19 recommencent à grimper dans l'Hexagone, le geste reste donc incontournable. "L’eau froide est tout aussi efficace que l’eau chaude pour tuer les germes et les virus, à condition d’utiliser du savon", explique l'Unicef sur son site

Une eau de 15 °C laisserait les mains aussi propres qu'une eau chauffée à 38 °C, a ainsi démontré une étude publiée en 2017 dans le Journal of Food Protection par des chercheurs de l'université Rutgers de New Brunswick. Au total, 21 personnes ont participé à une expérimentation : à vingt reprises chacune, elles ont dû laver leurs mains couvertes de bactéries inoffensives avec de l'eau froide, tiède et chaude, et des quantités variables de savon. Bilan : quelle que soit la température de l'eau qui s'écoule du robinet et la dose de nettoyant, le nombre de bactéries éliminées reste le même. 

Lire aussi

"Les gens doivent se sentir bien lorsqu'ils se lavent les mains, mais en ce qui concerne l'efficacité, cette étude nous montre que la température de l'eau utilisée n'a pas d'importance", a expliqué l'un des auteurs de l'analyse, le professeur Donald Schaffner. "Nous avons également appris que même un lavage de 10 secondes éliminait significativement les bactéries des mains", a-t-il ajouté. L'équipe a toutefois reconnu que son étude restait limitée, et que des travaux plus approfondis seraient nécessaires pour jauger au mieux les conditions optimales pour détruire les bactéries et les germes. 

L'eau chaude plus agressive pour la peau

L'eau chaude serait même plus nocive que l'eau froide pour la barrière cutanée de la peau, lorsque celle-ci est longuement plongée à l'eau, relève une récente étude publiée en janvier dernier par une dizaine de chercheurs dans la revue médicale internationale Journal of Clinical Medicine, destinée à mesurer les effets de l'intensification des lavages de mains pendant la crise sanitaire. "Il est conseillé d'utiliser de l'eau froide ou tiède pour se laver les mains et d'éviter l'eau chaude", confirment-ils. La modulation de la température de l'eau permettrait même selon eux de "prévenir les poussées chez les patients ayant déjà souffert de maladies inflammatoires de la peau sur les mains".

Autre intérêt de l'eau froide : "la stagnation d’eau chaude dans les ballons et les canalisations favorise la multiplication des bactéries", relève le Centre d'information sur l'Eau auprès de Ouest-France.

En France, le ministère de la Santé ne préconise aucune température précise, tant que les mains sont lavées à l'eau et au savon pendant 30 secondes, sans oublier aucun centimètre de peau et en veillant à se sécher les mains avec une serviette propre. Attention en effet à ne pas expédier le lavage à cause de l'eau froide ! Reste aussi, faute de robinet et de savon, l'option de la solution hydro-alcoolique, tout aussi efficace selon le gouvernement.


Maëlane Loaëc | Reportage TF1 Charles Diwo, Maureen Alibert et Lorraine Poupon

Tout
TF1 Info